.
.

Le triomphe de la vérité

.

Régulation des médias pendant la précampagne: Les Démocrates fustigent la décision de la Haac


Vues : 0

Le président du parti «Les Démocrates», Eric Houndété

A travers un communiqué en date du mardi 26 janvier 2021, le parti Les Démocrates incriminent les articles 3 et 4 de la décision de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) portant réglementation des activités des médias pendant la période de précampagne pour l’élection présidentielle de 2021. En effet, après avoir rappelé la mission de la Haac au terme de l’article 142 de la Constitution, qui est de « garantir et d’assurer la liberté et la protection de la presse, ainsi que de tous les moyens de communication de masse dans le respect de la loi en veillant au respect de la déontologie en matière d’information et à l’accès équitable des partis politiques, des associations et des citoyens aux moyens officiels d’information et de communication », le président Eric Houndété et ses pairs affirment dans ce communiqué que la Haac « se révèle comme un prédateur des libertés de presse ». « Les articles 3 et 4 de la décision sont confus. Il s’agit de deux dispositions contradictoires laissant la possibilité aux seules juridictions de traiter de manière discriminatoire les organes de presse, selon que leurs lignes éditoriales sont favorables au camp de la Mouvance ou de l’Opposition au cas où les organes publieraient des informations qui ne respecteraient pas les dispositions de cette décision de la Haac », peut-on lire dans le communiqué. Aussi Les Démocrates dénoncent-ils l’opportunité de la prise d’une telle décision. « S’il est une tradition pour la Haac, à la veille de chaque scrutin, de publier une décision aux fins de réglementer la période électorale, le moment choisi par l’actuelle mandature des Conseillers de la Haac ne saurait laisser indifférent tout bon observateur de l’attitude des Institutions de la République. En effet, la Décision 21-002 de la HAAC du 13 janvier 2021 a été prise à quarante-huit heures de la fin de la tournée dite de reddition de comptes du Président de la République et honteusement transformée en une campagne électorale précoce ; corroborée par des arrêts à Missérété, Porto-Novo et Cotonou pour des bains de foule », font savoir Les Démocrates. Ainsi, ils déduisent que « la décision de la Haac » apparaît comme une épée de Damoclès sur les organes qui s’efforcent d’accomplir leur mission avec professionnalisme en respectant le principe sacro-saint de l’équilibre de l’information, en ouvrant leurs antennes et leurs colonnes aux voix discordantes de celles des pouvoirs publics. Pour finir, le Parti « Les Démocrates » encourage les médias à accomplir leurs devoirs avec abnégation pour maintenir la lueur d’espoir qui vivifiera la démocratie.

Laurent D. KOSSOUHO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page