.
.

Le triomphe de la vérité

.

Commission électorale de la FBf: Après les propos d’Abdoulaye Zoulkanéri, la tension est redescendue


Vues : 8

sport1« Le comité électoral a pris la décision N°003/CE/FBF/PDT/2013 pour rejeter définitivement la liste Renouveau pour faux et usage de faux en écriture publique », a laissé entendre jeudi dernier Olympe Noumavo, président de la commission électorale. Une décision qui, selon un membre de la commission électorale de la Fbf, en l’occurrence, Abdoulaye Zoulkanéri n’a pas été débattue au sein de la commission. Ainsi, devant la presse, il a déclaré qu’il n’a participé à aucune réunion pour la prise de cette décision et qu’il n’y est d’ailleurs pas invité. « La décision qui vient d’être lue par le président n’engage que lui et les autres membres. Si vous avez bien fait attention, vous auriez constaté que j’étais là plusieurs minutes avant l’arrivée des trois autres membres. En effet, je ne savais d’où ils venaient ensemble. Pourtant, nous sommes tous de la même commission. Honnêtement, je ne sais pas quand est-ce qu’il y a eu une réunion entre les membres de la commission pour la prise de la décision d’invalider la liste Renouveau dont le président est Bruno Didavi », a-t-il ajouté avant d’alléguer contrairement au président que la commission n’a produit aucun programme d’action, ni de budget. Des déclarations qui ont laissé penser, un instant, que c’est l’imbroglio au sein de cette instance. Mais, selon un membre de cette commission que nous avons contacté, il n’en est rien du tout. C’est la bonne ambiance, puisque l’intéressé, pour avoir compris qu’il faille agir pour l’intérêt de la nation, aurait présenté ses excuses avant-hier, lors de la réunion que la commission a tenue au siège de la fédération. Pour ce qui est de sa non participation aux réunions, il y a des listes de présence qui prouvent bien qu’il était présent. Il a même informé qu’il ne savait pas où étaient allés ses collègues. Toujours d’après lui, c’est un canular, puisqu’ils étaient tous allés rencontrer le président du CNOSB, Julien Minavoa ce jeudi-là. Mais ce qui est important, c’est le sens de discernement dont fait montre chacun des membres de la commission pour ramener la balle à terre, afin que la paix puisse régner en leur sein jusqu’aux élections. Pour finir, ce membre que nous avons contacté nous a même révélé qu’Abdoulaye Zoulkanéri a été mandaté, suite à la rencontre tenue avant-hier, pour aller rencontrer les forces de l’ordre pour la sécurisation des lieux le jour du congrès. Aussi, le processus de mise en place du matériel électoral est-il enclenché.
Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

One thought on “Commission électorale de la FBf: Après les propos d’Abdoulaye Zoulkanéri, la tension est redescendue

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page