.
.

Le triomphe de la vérité

.

Naissance de l’Association ‘’NONVIGNON’’ dans la commune de Zè: Robert Gbeffè et les siens scellent l’unité et le développement de la localité


Vues : 3

(La première édition de la fête annuelle Zèhwé célébrée en 2014)

Photo de famille des fils et filles de Zè à l'issue de la rencontre

Photo de famille des fils et filles de Zè à l’issue de la rencontre

Taire les querelles et se donner la main pour un Zè plus fort. C’est l’option que viennent de faire les fils et filles de la commune de Zè en portant sur les fonts baptismaux ce dimanche, 26 mai 2013, jour de la Sainte Trinité, jour de la fête des mères, l’Association NONVIGNON. Hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, chrétiens, musulmans et autres, ils étaient tous présents au Centre de Promotion Sociale de Zè, refusant de se faire conter l’événement. Mûri depuis des mois aux fins d’impulser le développement de la commune, NONVIGNON qui se veut et se réclame apolitique a vu le jour au cours d’une rencontre fraternelle à laquelle ont pris part la quasi-totalité des 11 arrondissements de la commune, et à laquelle a pris part et participé Joseph Dangbénon, le maire. Véritable cheville-ouvrière de cette entreprise unanimement louée, Robert Gbeffè, chef du 9e arrondissement de la ville de Cotonou et natif de la localité s’est vu confier la présidence du bureau provisoire de l’association. Composé du 17 membres, le bureau est formé des représentants de chacun des 11 arrondissements de Zè auxquels viennent s’ajouter des conseillers. Désormais, il est question, pour l’ensemble des natifs de Zè d’œuvrer, chacun à son niveau, à l’unisson pour le décollage réel et effectif du développement de la commune. Un vœu qui ne peut se réaliser sans la valorisation de la culture très riche, mais pourtant méconnue de cette aire géographique considérée comme un vivier de cadres et de personnalités. Conscients que la culture est et demeure le socle de tout peuple, NONVIGNON, à peine né, a pris les choses en main et décidé de la tenue, à partir de l’année 2014, d’une fête annuelle. Dénommée Zèhwé, celle-ci sera annuelle, rotative et se tiendra le jour de la Sainte Trinité dans chacun des arrondissements, viendra concrétiser et parfaire le rêve d’amour et d’unité entre fils et filles de Zè qui souffle depuis hier sur cette commune. A l’instar de Savalou avec la fête de l’igname ou de Grand-Popo avec Nonvitcha, il faudra compter dès 2014 avec Zèhwé qui ambitionne faire de Zè le rendez-vous culturel annuel par excellence de la localité. Pour y parvenir, Robert Gbeffè a confié à chacun des membres du bureau une feuille de route précise dans ce sens. Présent sur les lieux, le curé de la paroisse de l’arrondissement de Hèkanmè, Charlemagne Agbokou a accompagné de prières et de bénédictions l’initiative.

L’arrondissement d’Adjan répond aux abonnés absents

Des onze arrondissements de Zè invités à prendre part à la mise sur pied de l’Association NONVIGNON, seul l’arrondissement d’Adjan n’a pas daigné envoyer ses représentants. Une attitude incomprise par Robert Gbeffè qui trouve regrettable que des natifs de Zè puissent montrer si peu d’intérêt pour des questions les concernant.

Flore NOBIME

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page