.
.

Le triomphe de la vérité

.

Les travaux de l’assemblée générale élective de la Fébétae suspendus: Le taekwondo replonge dans la crise


Vues : 2

L’assemblée générale élective de la fédération béninoise de Taekwondo n’a pas été à son terme. Pour des questions de validité ou non des associations convoquées, le représentant du ministère a suspendu les travaux.

Après l’assemblée générale de réconciliation ayant abouti à la décision d’organiser l’assemblée générale élective, les pratiquants béninois du taekwondo ont cru  mettre fin à la crise qui secoue cette fédération depuis peu. Hier dimanche 26 mai, alors que toutes les associations convoquées ont répondu présentes, une question de validité s’est posée au point où, les travaux ont été arrêtés. En effet, sur 47 associations convoquées, seules 5 sont à jours vis-à-vis des textes de cette fédération. Ce faisant, le quorum n’était pas atteint. Rapidement, deux camps se sont créés. L’un demandant le report pur et simple de l’assemblée et l’autre, la poursuite des travaux. Les débats sont devenus houleux. «Si personne n’a rien à se reprocher, suspendons les travaux tout en mettant en place une commission ad hoc comme le prescrivent nos textes, pour vérifier la validité des associations », a conclu le président du comité de gestion de crise, le Général François Kouyami. Mais, cette proposition n’aura été suivie que lorsqu’elle a reçu l’onction du représentant du ministère. Ainsi, la salle s’est vidée à moitié. Ce qui fait qu’aujourd’hui, il est impossible de dire ce qu’il adviendra de cette fédération.

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page