.
.

Le triomphe de la vérité

.

Mise en œuvre du code de l’administration territoriale et le PAG2: Le président Luc Atrokpo et l’ANCB toujours engagés


Vues : 2

Les maires des communes du Bénin restent engagés pour la mise en œuvre du code de l’administration territoriale et le PAG2. C’est le message qu’ont tenu à partager avec l’opinion publique, les responsables de l’Association Nationale des Communes du Bénin qui ont animé une conférence de presse, le vendredi 14 janvier 2022. Étaient présents à ce rendez-vous tenu au siège de l’association, les maires de Banikoara Tamou Bio SARAKO, de Houéyogbé Cyriaque DOMINGO, de Porto-Novo Charlemagne YANKOTY, de Ouidah Christian HOUETCHENOU, d’Abomey Louis DJEDOU, de Pobè Simon Adébayo DINAN et de Toviklin Rigobert TOZO, le président de l’ANCB et maire de Cotonou Luc Sètondji ATROKPO. Pour la circonstance, c’est le maire de la commune de Cotonou, Luc Setondji Atrokpo qui a livré ladite position des acteurs communaux. Il a d’abord rappelé que les réformes dont la pertinence est «appréciée à l’unanimité» interviennent à l’issue d’un diagnostic qui a relevé des insuffisances majeures dans l’organisation et le fonctionnement des administrations locales du pays. «C’est pourquoi, tous les acteurs étaient d’avis qu’il faille aller à des réformes structurelles courageuses pour permettre à nos communes d’amorcer véritablement le virage du développement», a souligné le président de la faitière des communes du Bénin. Il a ensuite réitéré la disponibilité et l’engagement des maires à accompagner le Gouvernement et son Chef pour la bonne marche des nobles idéaux que ces réformes portent pour le développement local au Bénin. Pour finir, le président de l’ANCB a fait savoir que «de nombreux projets structurants sont prévus dans le Programme d’Action du Gouvernement (PAG 2021-2026) et que dont leur mise en œuvre contribuera sans doute à la modernisation des communes. D’où, il faut que les communes restent mobilisées, compte tenu de l’importance de la loi N°2021-14 du 20 décembre 2021 portant Code de l’Administration Territoriale en République du Bénin, pour l’effectivité des réformes.

Luc Atrokpo satisfait des grandes avancées des réformes du gouvernement

Les membres du bureau de l’Association nationale des communes du Bénin (Ancb) épousent entièrement la pertinence des réformes opérées par le gouvernement dans le fonctionnement des administrations locales au Bénin et lui décernent un satisfecit. C’est du moins ce qu’on peut retenir de la conférence de presse du président de l’Ancb, Luc Sètondji Atrokpo et son équipe. Face aux professionnels des médias le vendredi 14 janvier 2022, le premier responsable de l’Association, Luc Atrokpo a constaté de nouvelles innovations significatives dans le fonctionnement des administrations locales. Ces réformes intervenues à l’avènement du gouvernement de la rupture ont facilité le fonctionnement de ces structures déconcentrées de l’État. Pour Luc Atrokpo et ses pairs, l’objectif visé par l’exécutif est le développement des communes. Un idéal recherché d’ailleurs par la faîtière. C’est pour cela que les Maires s’engagent à jouer leur partition dans son opérationnalisation conformément à la vision du gouvernement du président Patrice Talon pour une bonne gouvernance locale. Au cours de cette rencontre, plusieurs autres points du sujet ont été abordés. Il s’agit néanmoins des insuffisances relevées par un diagnostic, que les membres de l’institution ont tenu faire savoir en dépit des efforts du gouvernement dans l’organisation et le fonctionnement des administrations locales dans notre pays ; l’unanimité des acteurs sur le diagnostic ; les innovations contenues dans la loi 2021-14 portant Code de l’Administration territoriale en République du Bénin. La faîtière a donc invité chaque Maire et chaque acteur du développement local est à jouer sa partition.

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page