.
.

Le triomphe de la vérité

.

Association Internationale des Maires Francophones: L’APIDA devient membre de l’AIMF et bénéficie bientôt de ses subventions


Le Maire de Cotonou Luc Sètondji Atrokpo

Le Maire de Cotonou et président de l’ANCB Luc Sètondji Atrokpo a pris part à la réunion du bureau de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) tenue le mardi 20 juillet 2021. Cette réunion s’inscrit dans le cadre de la célébration du 41ème congrès des Maires Francophones (AIMF 2021) qui se tient à Kigali, au Rwanda. A l’issue de cette assemblée auquel ont pris part plusieurs Maires entre autres celui de Paris Anne Hidalgo, le projet de construction durable et de mise en route du pôle numérique des services de la ville de Cotonou a été accepté ainsi que le projet d’amélioration des services énergétiques durables dans les communes du Zou. Par ailleurs, le dossier d’adhésion de l’Association pour la Promotion de l’Intercommunalité dans le Département de l’Alibori (APIDA) qui regroupe les communes de l’Alibori, a également été accepté. L’APIDA devient ainsi membre à part entière de l’AIMF et pourra donc bénéficier des subventions et financements de l’association pour la mise en œuvre de toute sorte de projets au profit de ses communes membres.

MESSAGE DU MAIRE DE COTONOU LUC SÈTONDJI ATROKPO PRÉSIDENT DE L’ANCB A L’ISSUE DU 41È CONGRÈS DE L’AIMF

Je tiens à exprimer toute ma reconnaissance à L’Association Internationale des Maires Francophones (AIMF) et toute ma fierté d’appartenir à cette grande famille de collectivités territoriales ayant le Français en partage.
En ma qualité de président de l’Association Nationale des Communes du BENIN, je suis très satisfait de la participation des villes et communes Béninoises au 41ème Congrès de l’association qui s’est achevé à Kigali, la capitale rwandaise, sur une triple note de satisfaction.
En effet, le Bureau de l’AIMF dont je suis membre, a entériné trois décisions en faveur du Bénin. Il s’agit de l’accord de cofinancement pour la construction du pôle numérique de Cotonou, un projet que nous avons soumis l’année dernière; l’accord de cofinancement pour le projet d’amélioration des services énergétiques durables pour les communes du Zou introduit par la communauté des communes du Zou (CCZ) et enfin la validation de la demande d’adhésion de l’Association pour la Promotion de l’Intercommunalité dans le Département de l’Alibori (APIDA).
Ce sont là autant d’acquis qui renforcent la position de notre pays au sein de l’institution francophone.
Mes remerciements vont inévitablement à la Présidente de L’AIMF madame Anne HIDALGO, Maire de Paris et son Secrétaire Permanent Monsieur Pierre BAILLET pour leur soutien et la bonne dynamique qu’ils impulsent continuellement à l’association.
Merci à toutes les autorités locales et fonctionnaires de la délégation béninoise pour l’unité et la solidarité dont ils ont fait montre.

Vive l’AIMF pour le Développement de nos communes!

Edwige Totin

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *