.
.

Le triomphe de la vérité

.

Centenaire du Parti communiste chinois: Une nouvelle marche vers la réalisation de l’objectif du deuxième centenaire


l’Ambassadeur de la Chine au Bénin, Jingtao Peng

L’Ambassade de Chine au Bénin a organisé ce jeudi 15 juillet 2021, un colloque sur le centenaire du Parti communiste chinois (Pcc). « Centenaire du Pcc : les secrets du développement de la Chine », tel est le thème de cette rencontre qui a connu la présence de plusieurs personnalités notamment des responsables de partis politiques, des médias, des députés, universitaires et experts de la Chine. La célébration du centenaire du Pcc ouvre une nouvelle marche vers la réalisation de l’objectif du deuxième centenaire « qui vise à faire de la Chine, un pays socialiste moderne, à la fois prospère, puissant, démocratique, hautement civilisé, harmonieux et beau au centenaire de la République populaire de la Chine en 2049». L’Ambassadeur Peng Jingtao est revenu de long en large sur le parcours à la fois difficile et glorieux et les mérites du Pcc. « Le Pcc a fait réveiller et relever le peuple chinois, puis s’enrichir, maintenant construire un pays moderne et puissant», a-t-il souligné. A l’en croire, qu’il s’agisse des luttes pour l’indépendance nationale chinoise et l’émancipation du peuple, la révolution et la construction socialiste, de la réussite de l’ouverture et de la modernisation socialiste ou encore des réalisations du socialisme à la chinoise de la nouvelle ère, le Pcc a été le socle ayant favorisé l’ascension fulgurante de la Chine. Selon ses explications, il n’y a que le Pcc qui connaissait parfaitement bien la situation de la Chine, et a réussi à rassembler l’ensemble de la nation. C’est le parti qui a introduit le marxisme-léninisme en Chine, mais qui a fait adapter la pensée extérieure à sa propre situation pour enfin fonder la Chine nouvelle. «Depuis sa création, le Pcc a gagné tous les défis, remporté les victoires de toutes les guerres imposées : la guerre de résistance anti-japonaise qui a duré 14 ans, la guerre de libération en trois ans, la guerre contre l’invasion en Corée, les guerres contre la pauvreté, l’épidémie, les sinistres naturels», a-t-il martelé. Le Représentant de l’Union Progressiste (UP) Idji Kolawolé, apprécie le chemin parcouru par la Chine et exhorte les béninois à consentir des sacrifices pour le développement de leur pays. « La présentation du parcours du Pcc installe le Bénin au cœur des problèmes qu’il doit résoudre. Nous sommes encore un pays pauvre. Nous ne voulons pas le demeurer », a-t-il lancé. Pour le Représentant du Bloc Républicain (BR), François Abiola la Chine a voulu détruire l’ancien monde pour en construire un nouveau. Ce qui n’est pas différent de la Rupture au Bénin. De sa position d’ancien Ambassadeur du Bénin en Chine, Jean-Claude Apithy, représentant le Parti du renouveau démocratique (Prd) a pu travailler étroitement avec certains responsables du Pcc, apprécier les capacités organisationnelles du parti et son rôle déterminant dans le développement économique et social de la Chine. Il souhaite voir le Bénin aller à l’école de ce pays. « On ne peut trouver la voie de l’avenir qu’en apprenant des autres. Le Prd s’intéressera davantage aux expériences du Pcc », a-t-il promis.

Edwige Totin

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *