.
.

Le triomphe de la vérité

.

Présidentielle 2021: La Cour constitutionnelle a réalisé une économie de 21% sur son budget


Joseph Djogbénou, Président de la Cour Constitutionnelle

La salle d’audience Mgr Isidore de Souza de la Cour constitutionnelle a servi de cadre, ce vendredi 2 juillet, à un séminaire-bilan sur l’élection présidentielle du 11 avril 2021. Cette rencontre a été ouverte par le Président Joseph Djogbénou. Il ressort du point financier fait que la Haute juridiction a réalisé une économie de 21% de l’enveloppe financière mise à sa disposition par le gouvernement.

Jeter un regard sur les activités menées par la Cour constitutionnelle lors de la présidentielle de 2021 et tirer les leçons pour les échéances futures. Tels sont les objectifs visés par les responsables de la Haute juridiction en initiant ce séminaire-bilan. « Nous sommes habitués en ce qui concerne la Cour constitutionnelle à assurer et à assumer les responsabilités qui sont les nôtres, mais l’élection du président de la République du 11 avril 2021 n’est pas à l’image des élections antérieures sous l’empire de la même Constitution puisqu’en 2019, est intervenue la modification de la Constitution, puisqu’entre temps est intervenue aussi la modification du code électoral », a rappelé le Professeur Joseph Djogbénou qui précise que c’est donc un rendez-vous classique, mais aussi un rendez-vous nouveau. Ainsi, les participants venus des autres organes ayant en charge l’organisation des élections ont discuté de comment la Haute juridiction a assuré sa mission constitutionnelle de veille du déroulement régulier de cette élection, de contrôle et de gestion du contentieux électoral, comment elle a articulé cette mission avec les autres organes dont particulièrement la CENA, comment les rapports avec le partis politiques ont noués et entretenus, comment la communication citoyenne a été assurée, quelle est la perception des uns et des autres sur la mission de la Cour constitutionnelle. Quant au président lu Cos-Lepi, l’He. Gilbert Bangana, il a souligné que ce séminaire est utile parce que quand on a la responsabilité de conduire un processus ou d’y être impliqué, l’on est tenu de faire son bilan par rapport à la mission confiée. « La Cour constitutionnelle est en train de s’acquitter d’un devoir de reddition de comptes », s’est-il réjoui. Les participants à ce séminaire-bilan ont suivi deux communications. La Première est axée sur le bilan moral présentée par le secrétaire général, le Docteur Gilles Badet et la seconde s’est penchée sur le plan financier présentée par le Directeur administratif et financier, le Docteur Justin Lokossou. A propos de l’économie de 21% réalisée par le Cour sur l’enveloppe financière mise à sa disposition par le gouvernement, le président du Cos-Lepi a souligné que les équipes de la Cour ont été efficientes et méritent d’être saluées. Même son de cloche chez Valérie Idossou, Secrétaire générale du parti Udbn qui a indiqué que la Cour a bien fait de faire des économies pour l’Etat. Au cours des discussions, le Président Joseph Djogbénou a expliqué aux participants les raisons du non recrutement des délégués de la Cour. Cela est dû à la crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19. Au terme des travaux, les représentants des partis politiques ont félicité le Président Joseph Djogbénou, les conseillers et toute l’équipe de la Cour pour l’organisation réussie de l’élection présidentielle du 11 avril 2021.

Laurent D. Kossouho

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *