.
.

Le triomphe de la vérité

.

Le porte-parole du gouvernement Wilfried Léandre Houngbédji sur les défis du nouveau quinquennat de TALON 2: « Maintenir la dynamique et… continuer à avoir les résultats»


Le Porte-parole du gouvernement Wilfried Léandre Houngbédji

Dans une émission télévisuelle conjointement diffusée ce dimanche 6 juin 2021 par les chaines de télévision nationale, le secrétaire général adjoint du gouvernement et porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji est fait le tour d’horizon des questions qui taraudent les esprits des populations béninoises. Que ce soit le volet social du gouvernement, les bacs à ordures de la SGDN et l’absence des anciens chefs d’Etat et ceux étrangers à la cérémonie de prestation de serment du président Patrice Talon, toutes ces questions ont été expliquées par le porte-parole du gouvernement.

Le volet social mis en priorité par le chef de l’Etat lors de son investiture le 23 mai dernier à Porto-Novo suscite quelques remous au sein des populations vue la flambée des prix des produits de première nécessité. Le secrétaire général adjoint du gouvernement a au cours de son entrevue, essayé de calmer les esprits et expliquer le vrai sens du social comparativement à un passé récent. Pour Wilfried Léandre Houngbédji, « nous avions eu une conception erronée du social par le passé, celle que le président Patrice Talon a entrepris de corriger et très tôt ». Revenant sur le sens du social pour l’actuel locataire du Palais de La Marina, le secrétaire général adjoint du gouvernement dira que pour « les Béninois jusqu’en 2016, c’était quand le président de la République descendait dans le pays presque tous les weekends avec tous les Dg et ministres pour distribuer un peu d’argent. Mais jamais nous ne se sommes interrogés sur la provenance réelle de ces fonds, son caractère licite ou non». A en croire l’invité, à la vérité, la plupart des personnes qui se comportaient ainsi ne sortaient pas l’argent de leurs poches. « C’était bel et bien l’argent de l’Etat qui, d’une manière ou d’une autre, atterrissait dans les poches privées. L’action du président Talon a été de mettre un terme à cela en commençant à assainir la gestion des finances publiques », a-t-il confié.
Parlant de la lutte contre le coronavirus, le porte-parole du gouvernement a rassuré le peuple béninois du zéro risque qu’il y a dans la vaccination. « La vaccination, ce n’est que la réponse scientifique au Covid-19. C’est utile de se faire vacciner », a-t-il déclaré ajoutant que le chef de l’Etat Patrice Talon et plusieurs de ses ministres ont déjà reçu leur dose de vaccination contre le Covid-19.

Maintenir la dynamique et continuer à avoir les résultats

« Ce qui ne va pas changer, c’est le souci de la bonne gouvernance qui restera présent au cœur de l’action du président Patrice Talon et de son gouvernement », dira le secrétaire général adjoint du gouvernement et porte-parole du gouvernement. Pour Wilfried Léandre Houngbédji, la dynamique impulsée depuis 5 ans également ne va pas changer, elle va plutôt « être maintenue ». « Les résultats qui ont commencé par être visibles vont se faire de plus en plus amples », a fait savoir l’invité des journalistes Ricardo Loïck Kpékou et François-Xavier Noumon. Le porte-parole du gouvernement a rassuré que toutes les actions qui ont été engagées depuis 5 ans vont être poursuivies, intensifiées pour qu’à l’atterrissage, leurs effets impactent significativement la vie des populations.
Pour ce qui est de la polémique des poubelles, le Porte-parole du Gouvernement Talon a expliqué clairement que « ce qui est dit, ce n’est pas l’obligation d’aller prendre une poubelle à 25.000 FCFA… C’est l’obligation d’avoir une poubelle homologuée… ». Il est allé dans les plus amples détails en expliquant la stratégie de la société de gestion des déchets solides et ménagers Sgdn.

Des absences des anciens présidents Yayi et Soglo à l’investiture de Talon

Les anciens présidents de la République Yayi Boni et Nicéphore Soglo se sont absentés à la cérémonie d’investiture du président Patrice Talon de leur propre chef, a précisé le secrétaire général adjoint du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji, au cours de l’émission. « Je peux vous rassurer que conformément aux pratiques républicaines, ils ont reçu leur carton. Le chef de l’Etat s’est assuré que les cartons leur ont été transmis régulièrement. Parce que nous aspirons à faire les choses bien », a-t-il annoncé. Pour le porte-parole du gouvernement, « les querelles de personnes ne peuvent pas supplanter la République ». Raison pour laquelle, « le chef de l’Etat a veillé à s’assurer que, tous ceux qui, suivant les normes protocolaires, suivant les pratiques républicaines, devraient être invités l’a été ».

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *