.
.

Le triomphe de la vérité

.

Arraisonnement de cartouches de calibre 12 sur le tronçon Savalou- Bantè: L’Udbn réagit et appelle les autorités à dénicher d’éventuelles caches d’armes


La découverte d’une cargaison de 70.000 munitions sur le tronçon Savalou Bantè, par la police républicaine suite à un accident de circulation et les révélations faites par le Procureur spécial près la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET), préoccupe énormément L’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN). Le Bureau Exécutif National du parti de Claudine Afiavi Prudencio s’est penché en urgence sur la situation et a rendu publique une déclaration pour condamner ce qu’il appelle “acte attentatoire à la sûreté de l’État, à la stabilité et à la paix dans notre pays”. En effet, dans sa déclaration, il ressort de l’analyse faite par le parti que le Bénin est en danger mais que la main de Dieu est sur le pays et sur son président. « (…) N’eût été la survenance de cet accident mortel, cette cargaison de munitions de guerre serait allée à destination, prête à être utilisée par les ennemis de la République pour y perpétrer des actes ignobles », a déploré l’UDBN qui « condamne énergétiquement ces actes attentatoires à la sûreté de l’État, à la stabilité et à la paix dans notre pays ».
Face à cette situation, le parti « exhorte expressément les autorités étatiques, les forces de défense et de sécurité, à mettre tous les moyens en œuvre pour identifier les caches d’armes qui pourraient exister dans les localités du pays, afin de préserver la vie des citoyens » et « identifier les auteurs, commanditaires et complices de ces actes extrêmement graves, afin que ceux-ci en répondent devant les instances judiciaires (…) à la mesure de leurs crimes contre la Nation béninoise ».

(Lire l’intégralité de la déclaration de l’UDBN)

Le Samedi 1er Mai 2021, le Procureur spécial près la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET), a effectué une sortie médiatique au cours de laquelle il a restitué les premiers éléments d’enquête sur la découverte d’une forte cargaison de munitions d’armes de guerre sur notre territoire, plus précisément dans la commune de Bantè, au centre du pays.
Des éléments d’informations rendus publics par le Procureur spécial et au regard des images de l’accident mortel qui, fortuitement, a permis d’intercepter plus de 70.000 cartouches de calibre 12 dans un minibus, il apparaît clairement que notre pays est en danger.
De l’information rendue publique par le Procureur spécial, il ressort qu’un accident de la voie publique s’est produit dans l’arrondissement d’Atokoligbé, Commune de Bantè, entre un minibus en circulation et un grand bus en stationnement. Les fouilles effectuées sur le minibus ont permis de découvrir 56 sacs de jute soigneusement dissimulés et contenant 70 000 cartouches de calibres 12. Il apparaît clairement de ces constatations, que notre pays est en danger.
Suite à ces informations, le Bureau Exécutif National du Parti Union Démocratique pour un Benin Nouveau (UDBN), très attaché à la paix, s’est penché en urgence sur la situation.
Il ressort de l’analyses un certain nombre d’observations :
Un accident mortel de la circulation, événement tragique et malheureux, est devenu un miracle de Dieu, qui a révélé le complot en préparation avancée contre notre pays. Preuve de la main divine sur notre pays et sur son Président. En effet, n’eût la survenance de cet accident mortel, cette cargaison de munitions de guerre serait allée à destination, prête à être utilisée par les ennemis de la République pour y perpétrer des actes ignobles.
Au regard de ces faits, on est en droit de se poser certaines questions :
Combien de cargaisons de munitions et d’armes ont été déjà convoyées de l’étranger vers des localités de notre pays ?
Cette forte cargaison interceptée et qui était prête à être déversée dans le pays, n’autorise-t-elle pas à tirer, sans risque de se tromper, la conclusion que les armes pour lesquelles ces munitions sont convoyées, se trouvent déjà quelque part aux mains des ennemis sur le territoire béninois ?
Il est clairement établi que notre pays est en danger du fait de ces ennemis de la patrie, tapis dans le rang de certains compatriotes, avec leurs soutiens étrangers, décidés à déstabiliser notre Nation.
Face à un tel tableau, le Parti Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN), très attaché à la légalité, à la paix et au respect de l’ordre institutionnel,
Condamne énergiquement ces actes attentatoires à la sûreté de l’Etat, à la stabilité et à la paix dans notre pays.
Exhorte expressément les autorités étatiques, les forces de défense et de sécurité, à mettre tous les moyens en œuvre pour identifier les caches d’armes qui pourraient exister dans des localités du pays, afin de préserver la vie des citoyens.
Prie les forces de défense et de sécurité et tout l’appareil de renseignements de l’Etat, en collaboration avec toutes les autorités politico-administratives, de mettre les bouchées doubles pour identifier les auteurs, commanditaires et complices de ces actes extrêmement graves, afin que ceux-ci répondent devant les instances judiciaires de notre pays, à la mesure de leurs crimes contre la Nation béninoise.
Au acteurs politiques, le Parti Union Démocratique pour un Bénin Nouveau rappelle, s’il en était encore besoin, que le jeu politique, quelles que soient les divergences qui peuvent le caractériser, ne devrait jamais nous conduire à ces extrémités gravissimes et indignes de la terre de Béhanzin, de Kaba et de Bio Guèra.
A son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du Gouvernement, Chef Suprême des armées, le Parti Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN) réitère son soutien indéfectible pour qu’il puisse (comme il sait si bien le faire), tenir ferme face à ces agresseurs, car Dieu est dans la barque et les signes sont évidents!
Excellence Monsieur le Président de la République, ces complots que Dieu Lui-même déjoue de façon palpable, sont voués à l’échec et c’est le moment plus que jamais pour que notre pays, sous votre leadership, aille plus loin dans son développement, son vrai développement amorcé depuis cinq (05) ans.
Enfin, le Parti Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN), soutient sans retenue, la rigueur et la fermeté avec lesquelles le Chef de l’Etat entend assurer la stabilité et préserver la paix aux filles et fils du BENIN. Cette fermeté qu’il a d’ailleurs réaffirmée lors de l’entretien qu’il a accordé, le vendredi 30 Avril 2021, aux médias internationaux France 24 et RFI.
Que Dieu protège et bénisse toujours notre patrie !

Ce Samedi 1er Mai 2021

La Présidente, Claudine Afiavi PRUDENCIO

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *