.
.

Le triomphe de la vérité

.

Renforcement du leadership féminin sur la base des ODD: Les actes du Colloque International Pluridisciplinaire du LAAEDD exposés


Le présidium à l’entame de l’atelier

Le Laboratoire d’Anthropologie Appliquée et d’Education au Développement Durable (LAAEDD) de l’Université d’Abomey-Calavi a organisé le mardi 28 janvier 2021, à l’amphithéâtre Etisalat de l’Université d’Abomey-Calavi, un atelier de présentation et de dissémination des actes du Colloque international pluridisciplinaire. Il a connu la présence de la Directrice du LAAEDD, Monique Ouassa Kouaro, du Directeur adjoint du LAAEDD, Prof. Abdou Mohamed, du Recteur de l’Université d’Abomey-Calavi (UAC) Prof. Maxime da Cruz, du Chef adjoint du département de sociologie-anthropologie de l’UAC Prof Patrick Hinnou, et de plusieurs chercheurs et chercheur scientifique du LAAEDD.

L’objectif de cet atelier de présentation et de dissémination des tomes 1 et 2 du Colloque organisé les 6, 7 et 8 mars 2019 sur le thème : «Leadership féminin et promotion des objectifs du développement durable en Afrique francophone», est d’analyser sur la base des résultats des recherches scientifiques menées en Afrique francophone, les enjeux du renforcement du leadership féminin dans l’atteinte des cibles des Objectifs du Développement Durables (ODD) d’ici 2030. Ce colloque avait permis de discuter dans une perspective pluridisciplinaire des capabilités des femmes et de leurs contributions substantielles à l’atteinte des ODD à l’horizon 2030. L’intérêt international suscité par cette manifestation scientifique, la qualité des communications présentées par les participants et l’appui indéniable apporté par les Partenaires Techniques et Financiers (PTF), ont permis après un rigoureux travail d’évaluation conduit par un comité de lecture international d’éditer 54 communications (dont 32 dans le tome 1 et 22 dans le tome 2). Selon la Directrice du LAAEDD, Monique Ouassa Kouaro, l’édition des tomes 1 et 2 des actes du colloque a été rendue possible grâce à l’appui technique et financier du PNUD et de la coopération Allemande. «C’est le lieu ici de remercier une fois encore ces deux partenaires pour leur soutien combien inestimable, car qui œuvre pour l’autonomisation d’une femme œuvre pour le développement de toute une société», a-t-elle laissé entendre. Pour le Chef adjoint du département de sociologie-anthropologie de l’UAC Prof Patrick Hinnou, le département de sociologie-anthropologie ne peut qu’encourager les laboratoires sous sa coupole à prendre au sérieux la mission de recherche. Depuis quelques années, a-t-il poursuivi, le LAAEDD s’efforce de tenir ce pari et les résultats du colloque honorent le DS-A. A l’en croire, ces résultats prévus pour être dissimilés dans le cadre du présent atelier montrent, à suffisance ,la qualité de communications présentées par les participants au colloque. Le programme phare de développement durable à l’horizon 2030 et ses 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) que les leaders mondiaux ont adoptés en 2015, constituent une feuille de route visant des avancées qui sont durables et ne laissent personne pour compte. Cette appréhension du développement durable participe à l’inclusion du leadership féminin faisant d’elle, partie intégrante de chacune des 17 objectifs des ODD. Dans son mot d’ouverture, le Recteur de l’UAC Prof. Maxime da Cruz a souligné que, ce n’est qu’en garantissant les droits des femmes et filles dans l’ensemble des objectifs que la société parviendra à assurer la justice et l’inclusion, à développer des économies qui bénéficient toutes et tous et à préserver un environnement partagé aujourd’hui et pour les générations futures. Au cours de l’atelier, le Directeur adjoint du LAAEDD, Prof. Abdou Mohamed a présenté le fond des grands axes des deux ouvrages (Tome 1 et Tome 2) des actes du colloque à travers des articles scientifiques de qualité issue des communications présentées sur les quatre axes du colloque à savoir : Axe1. Autonomisation des femmes, réduction de la pauvreté et changement social ; Axe 2. Habilitation des femmes, gouvernance et démocratie en Afrique francophone ; Axe 3. Femmes, société, culture et religion et Axe 4. Migration, paix et intégration régionale. Au cours de cet atelier, il y a eu des échanges entre les participants où des réponses ont été apportées à leurs préoccupations par le Prof. Florentin Donadjè. Cet atelier a pris fin avec la présentation physique des Tomes 1 et 2 des actes du colloque par le Prof. Yvette Doubogan et la Directrice du LAAEDD, Monique Ouassa Kouaro. Pour rappel, cet atelier qui marque le début des activités, au titre de l’année académique en cours du laboratoire, coïncide avec les quatre années d’existence du Laboratoire d’Anthropologie Appliquée et d’Education au Développement Durable (LAAEDD).

Edwige TOTIN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *