.
.

Le triomphe de la vérité

.

Intégration des ODD dans les plans de développement communaux: Les OSC lancent la formation des acteurs pour une prise de conscience sur la démarche


La maison de la société civile abrite une séance de formation des acteurs pour la prise de conscience sur la démarche d’intégration des ODD dans les plans de développement communaux. Ladite formation a été lancée le mercredi 8 septembre 2021 et va se poursuivre jusqu’au 10 septembre. Elle a pour objectif principal d’après le président du conseil d’administration de la maison de la société civile, Arouna Lawani, de « renforcer la prise de conscience sur l’urgence d’activer des mécanismes locaux d’appuis à l’atteinte du développement durable à travers les ODD en mobilisant davantage les compétences des OSC en fonction de leur thématique pour l’élaboration, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des outils de planification locale (PDC, PAI, …)». A l’en croire, après ces trois jours de partage de connaissances, le partenariat entre les autorités locales et les OSC s’en trouvera renforcé pour l’amélioration des conditions de vie des communautés à la base. Le Professeur Adolphe Kpatchavi, Secrétaire général de la Commission Nationale Permanente de la Francophonie du Bénin, présent à l’ouverture de cette formation, a informé qu’à l’instar des autres pays des nations unies, le Bénin s’est engagé depuis 2015 à contribuer à l’horizon 2030, à la réalisation du programme de développement durable et de ses 17 objectifs. Lequel programme connaît du progrès en ce qui concerne l’intégration de ces objectifs dans les documents de planification au niveau national et local. « Ces progrès ne sont pas concentrés au niveau central, puisque conformément à la politique de décentralisation en cours dans notre pays, les communes ont été étroitement impliquées dans le dispositif national de mise en œuvre du programme 2030, comme c’est le cas de toutes les actions de développement mises en place par le gouvernement », a-t-il déclaré avant de confier que la Commission Nationale Permanente de la Francophonie sera attentive aux impacts de cette formation. « Elle se rendra disponible pour appuyer, dans la limite de ses ressources, toutes les suites des actions envisagées par la maison de la société civile à la présente activités », a-t-il insisté.
A souligner que la tenue de cette formation a été rendue possible grâce à l’appui soutenu de l’OIF qu’a salué le PCA de la maison de la société civile, Arouna Lawani.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *