.
.

Le triomphe de la vérité

.

Soutenance de thèse de doctorat à l’UAC: Ambroise Laly obtient la mention très honorable avec les félicitations du jury


Vues : 3

Dr Ambroise Laly

L’école doctorale de l’Université d’Abomey-Calavi a servi de cadre ce mercredi 11 novembre 2020 à la soutenance de thèse de doctorat de Ambroise Laly du département de Sociologie-Anthropologie. Le jury international chargé d’évaluer les travaux du candidat est présidé par Cyriaque Ahodékon, Professeur titulaire des Universités du CAMES, Université d’Abomey-Calavi.

La médecine moderne continue son hégémonie sur les normes et les pratiques sanitaires des acteurs sociaux. C’est ce qui justifie le choix du thème de recherche de Ambroise Laly qui est intitulé «suivi de la grossesse à l’épreuve de la difficile appropriation du discours biomédical et de ses exigences à Toffo au Sud du Bénin». Ces réalités sociales persistent et résistent encore à la modernité biomédicale. En effet, les acteurs sociaux n’acceptent pas toujours ce sujet délicat de la médecine moderne. Selon Ambroise Laly, il y a une difficulté d’assimilation des impératifs de la santé publique en la matière. «Des données empirique de terrain illustrent bien cette difficile appropriation du discours et des recommandations de la biomédecine à Toffo», a-t-il laissé entendre. A l’en croire, l’objectif général du travail est de comprendre le lien entre les pratiques des acteurs, leurs croyances aux savoirs endogènes, aux forces surnaturelles et la résistance aux recommandations de la santé publique dans le cadre de la prise en charge de la femme enceinte. Les raisons d’agir des acteurs et la socialisation sont les postures théoriques utilisées dans une approche inductive faite d’itération pour la production des données empiriques. A cet effet, les représentations sociales liées à la grossesse, induisent la résistance des femmes enceintes à s’approprier réellement les recommandations de la médecine moderne. A la fin de sa présentation, les membres du jury ont pris la parole pour lui adresser leurs félicitations ainsi que leurs critiques, questions, apports et autres observations pour améliorer la qualité scientifique de sa thèse avant de la déclarer digne du grade de Docteur de l’Université d’Abomey-Calavi dans l’option Sociologie du développement avec la mention très honorable avec les félicitations du jury. Ce jury international présidé par le professeur titulaire des Universités du CAMES, Université d’Abomey-Calavi, Cyriaque Coovi Ahodékon avait comme rapporteur Abou-Bakari Imorou, professeur titulaire des Universités du CAMES, sociologie et d’anthropologie de la santé Université d’Abomey-Calavi et examinateurs Rock Houngninhin Professeur titulaire, sociologie et d’anthropologie de la santé Université d’Abomey-Calavi, Tossou Atchrimi Maître de conférences de sociologie et d’anthropologie de la santé Université de Lomé au Togo et Hillaire Gnanzégbo Mazou, Maître de conférences de sociologie et d’anthropologie de la santé Université Alassane Ouatara de Bouaké en Côte d’ivoire. En termes de perspective, le tout nouveau Docteur Ambroise Laly, a compris que la société a instruit des normes et des valeurs auxquelles les gestantes font recours. Selon ses explications, il est observé une diversité d’acteurs qui prennent en charge la femme enceinte au cours de la grossesse. Ainsi leurs actions et influences sur la gestante ne sont pas toujours de nature à favoriser l’assimilation des normes biomédicales en la matière. L’existence des savoirs et des pratiques qui ont des charges symboliques pour les acteurs dans la communauté sont bien des déterminants qui permettent de comprendre la difficile appropriation du discours biomédical et de ses exigences.

Edwige TOTIN

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page