.
.

Le triomphe de la vérité

.

Dénouement de la crise à la FBF: Roch Hantan appelle le gouvernement à prendre ses responsabilités


Vues : 30

Roch Hantan«La crise qui secoue la Fédération béninoise de football a atteint son paroxysme ». C’est en ces termes que Roch Hantan, un des nombreux passionnés du sport en général et plus particulièrement du football s’est exprimé. Et selon lui, c’est la faute du pouvoir. «Car, précise-t-il, il est bien dit dans la constitution que tout accord signé avec une institution étrangère prime sur nos lois. Et je sais que c’est l’Etat qui a eu à autoriser la fédération à signer en 1964 avec la FIFA ». Fustigeant cette situation, il a suggéré que l’Etat prenne ses responsabilités. «Je n’ai jamais pensé que pour des problèmes de personnes, les cadres au pouvoir pourraient violer la constitution. La justice n’étant pas au-dessus de la constitution, le gouvernement devrait prendre ses responsabilité en saisissant les juridictions de recours telles que la Cour suprême et autres », a-t-il confié. Puisque, selon lui, le gouvernement ne devrait pas laisser la situation aller jusqu’à ce point (ndlr la FIFA a suspendu le Bénin, l’équipe nationale junior a été disqualifiée par la CAF des éliminatoires du championnat d’Afrique de 2017 de la catégorie et les autres sélections et clubs qui vont jouer à l’international sont sous la menace). Aussi, Roch Hantan a-t-il souhaité que les personnes non impliquées dans cette crise et qui s’y invitent pour l’envenimer n’ont qu’à se retirer. Cela faciliterait davantage les choses au gouvernement,  «car, le football, c’est l’affaire des acteurs principaux (responsables de clubs qui y mettent des sous) et non des supporters ».

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page