.
.

Le triomphe de la vérité

.

Crise à la Fédération Béninoise de Football: Anjorin décidé à respecter la proposition de Talon


Vues : 18

le-president-anjorin-quelques-membres-de-son-bureau-lors-de-la-rencontreL’actuel président de la Fbf, Moucharafou Anjorin veut respecter les recommandations du Chef de l’Etat, Patrice Talon. C’est ce qu’il a réitéré aux Présidents des Ligues Régionales de football et les Présidents des clubs inscrits pour la saison 2016-2017, lors de la séance d’échanges qu’ils ont eue, le lundi 17 octobre 2016, au siège de la Ligue professionnelle de football à Mènontin (Cotonou).

Le président de la fédération béninoise de football, Moucharafou Anjorin s’en remet à la décision du président patrice Talon. Il est clair qu’il reste fidèle à la proposition du chef de l’Etat pour sortir le football béninois de la crise. C’est ce qu’il convient de retenir des dernières déclarations de celui que certains acteurs du football pointent du doigt comme étant l’acteur principal du blocage que connait la reprise du football au Bénin. En effet, dans ses échanges avec les Présidents des clubs inscrits pour la saison 2016-2017 et les Présidents des Ligues Régionales de Football, il n’a pas caché sa bonne foi de suivre les recommandations de la première personnalité pour une sortie heureuse de crise. Selon ses explications, le président de la république, lors de la rencontre qu’il a eue avec les protagonistes, a proposé qu’il soit mis en place, un comité transitoire de 21 membres qui va travailler durant 2 ans. C’est-à-dire qu’il soit ajouté aux 15 membres du comité exécutif élu, 6 nouveaux membres dont 3 de chacun des deux autres camps. Une proposition que le président Anjorin promet respecter. Ce qui semble ne pas rassurer ses adversaires qui, lors d’une réunion initiée par le ministre des sports et conduite par son directeur de cabinet, le vendredi 14 octobre 2016, ont remis en cause ladite proposition.

« Une proposition contraire à celle du président Talon »

« Les camps du Président Augustin Ahouanvoébla et de Victorien Attolou représentés respectivement par Laurent Hougnibo et Georges Marie D’Almeida ont opté pour d’autres propositions ». «Ils souhaitent que le bureau actuel soit cassé et recomposé avec 7 représentants de chaque camps, et avec comme Président Moucharafou Anjorin, assisté de deux autres vices présidents», a-t-il poursuivi. Des propositions qui sont contraires à celles du président de la république que le groupe du président rejette d’ores-et-déjà. «Ce n’est pas possible. Si nous avons accepté les propositions du président de la république, c’est par respect pour la haute autorité dont on ne saurait bloquer la mise en application du programme d’action», a précisé Moucharafou Anjorin, qui malgré tout, promet rester discipliné. «Si le président de la République nous donne d’autres conseils, nous sommes obligés de le suivre », a-t-il informé. Il a profité pour rappeler que la reprise du championnat est indispensable. «Tout est en train d’être mis en place du côté du sponsor pour qu’on démarre le 29 octobre prochain. C’est cela qui va nous permettre d’avoir les subventions de la FIFA, dont nous sommes en négociation pour bénéficier. Car elles ont été coupées depuis mars 2016 par l’instance suprême à cause des malversations financières», a-t-il conclu, invitant les clubs à poursuivre leur préparation dans la sérénité.

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page