.
.

Le triomphe de la vérité

.

Recouvrement des recettes municipales : La mairie de Cotonou donne un ultimatum de 12 jours aux retardataires


Vues : 10

Le chef service de la régie principale des recettes de la mairie de Cotonou était hier face à la presse au siège du 13ème arrondissement de Cotonou. Il était question pour Obys Christian Idohou de faire un rappel aux partenaires de la municipalité qui ne se sont pas encore acquittés de leurs différentes taxes et redevances. Il a aussi rappelé les nouvelles mesures en vigueur pour l’occupation des voies à Cotonou.

« Je les exhorte à se manifester au plus vite pour éviter d’être contraints par les services de recouvrement de la ville. Car, le 15 juillet 2014 est le dernier délai fixé aux retardataires qui n’ont pas encore payé leurs différentes taxes ». C’est en ces termes que s’est adressé le chef service de la régie principale des recettes de la mairie de Cotonou, Obys Christian Idohou aux débiteurs de la municipalité de Cotonou. Entouré des professionnels des médias, le conférencier a précisé que « Cotonou a besoin de ressources pour faire face aux dépenses liées à l’assainissement, à l’entretien des voies, à la lutte contre les inondations et autres qui sévissent actuellement dans la ville ». « C’est d’ailleurs pour cette raison que, selon lui, « depuis février 2014, la mairie a envoyé à chacun des concernés, les montants qu’ils doivent payer dans un intervalle de temps bien défini, a-t-il poursuivi ». Alors que le délai a largement été dépassé, pourtant, beaucoup ne se sont pas pliés à cette exigence. Mais pour Obys Christian Idohou, responsable du service qui s’occupe du recouvrement, « passé ce délai, ils seront contraints de le faire de gré ou de force ».

Des dispositions pour faciliter le paiement des taxes
Selon le chef service de la régie principale des recettes de la mairie de Cotonou, six guichets sont ouverts aux usagers. Ces guichets sont disposés un peu partout à travers la ville, notamment, aux sièges des 2ème, 4ème, 10ème et 13ème arrondissements de Cotonou, au siège de la mairie elle-même puis à Gbégamey, à la recette-perception. En plus de ces différents postes fixes, des agents de recouvrements sont déployés dans toute la ville pour collecter, sur place, auprès des usagers qui ne voudraient pas se déplacer. « Autant de mesures exceptionnelles prises pour éviter des humiliations aux usagers », à en croire Obys Christian Idohou. Toutefois, il les appelle à la vigilance pour ne pas se laisser abuser par de vils individus qui se feraient passer pour des agents de la mairie. Pour ce faire, il informe que les agents commis par la mairie sont envoyés par groupes et de façon isolée. En plus, chacun d’eux doit présenter un ordre de mission dûment signé par les services compétents de la mairie et un badge portant leur nom et leur photo. Le conférencier a, pour finir, abordé les nouvelles mesures en vigueur pour l’occupation des voies lors des manifestations privées. A ce niveau, il informe les populations qu’il est formellement interdit d’occuper les voies pavées et bitumées pour des manifestations publiques. ‘’Toute personne qui se rendrait coupable d’occupation de ces voies sera punie’’, a-t-il averti.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page