.
.

.

Manche retour des préliminaires des compétitions de la Caf: Les représentants béninois éliminés


Les compétitions statutaires de la Confédération africaine de football vont se poursuivre sans les clubs béninois. En effet, ce week-end, As Police et Buffles de Parakou recevaient leurs homologues de Hearts of Oaks pour la coupe Caf, et Enyimba pour la ligue des champions. Dominés à l’aller, les deux représentants béninois n’ont pas pu renverser la vapeur.

As police contraint au nul sort de la compétition à Kouhounou
Les policiers de l’As police sont éliminés des préliminaires de la coupe Caf. C’est après leur match nul 0 à 0 concédé à domicile le samedi 28 février 2015 au stade de l’amitié de Kouhounou, face au Hearts Of Oaks du Ghana. Battus à l’aller par le score de 1-0, les poulains de Stanislas Akélé n’ont pas pu renverser la vapeur. Durant les 90 minutes de jeu, ils n’ont pas réussi à inscrire le moindre but. Judicael Agbokou et ses coéquipiers qui ont pourtant fait montre d’un bon visage lors de la première partie du jeu ont vu leur course s’arrêter. Ce qui, à en croire le patron de l’encadrement technique de cette formation, est dû à l’inexpérience de ses joueurs dans la gestion des rencontres de cette envergure.

« Un penalty manqué qui change tout »
«Nous avons perdu le contrôle de la rencontre depuis le penalty raté », a confié l’entraineur Akélé. Car, à la 28ème minute, Uché Ezégbèto, attaquant de l’As Police a été fauché dans la surface de réparation donnant logiquement un penalty à son équipe. Mais, Dieudonné Dossou, chargé de la sentence, n’a pas pu ajuster le gardien qui a choisi le bon côté. Le score est alors resté tel même si la seconde partie a vu les Ghanéens prendre le contrôle de la partie obligeant le gardien béninois Judicael Agbokou à faire des arrêts de classe. Notamment aux 55ème et 56ème minutes, où il a sorti deux frappes qui filaient droit dans la lucarne. Après ces prouesses, il est revenu à la 90ème minute stopper la dernière occasion coté ghanéen où, sur un contre, la défense des policiers a été battue et était obligée de s’en remettre à lui.

Les Buffles défaits 0-1
De leur côté, les Buffles de Parakou, battus il y a deux semaines 3-0, à Aba, au Nigéria étaient condamnés à s’imposer par un score de 4 buts à 0 pour poursuivre leur chemin dans la conquête du trophée de la ligue des champions. Mais, impuissants dans leur base offensive, ils n’y sont pas parvenus puisque ce dimanche 1er mars 2015, au stade de l’amitié de Kouhounou, ils ont perdu 1-0 devant un public venus nombreux les soutenir. L’unique but de la rencontre a été signé Ojobo Markson à la 50ème minute du jeu. Ce qui fait un total de 4 buts à 0 sur l’ensemble des deux matches. Dominés, ils ont même terminé le match à 10, suite à l’expulsion de Simplice Allowakinnou pour accumulation de cartons jaunes. Ainsi, les poulains d’Ulrich Allohoutadé quittent la compétition qu’ils ne pourront retrouver que s’ils terminent en tête du championnat en cours.

Bruno Dossou, secrétaire général de la FBF:« C’est la preuve que nous devons travailler à relever le niveau de notre football »

Après les manches aller, on savait que la qualification serait difficile pour nos représentants surtout les Buffles qui avaient perdu lourdement 3-0. Par contre, on espérait pour l’As Police qui s’était fait battre par un score étriqué de 1-0. Malheureusement, ils n’ont pas eu la chance de renverser la vapeur. Mais, les policiers ont quand même pu obtenir le nul. Ce qui n’est pas rien. C’est bon pour leur moral et aussi pour leur parcours. C’est vrai que les Buffles aussi auraient aimé sortir par un résultat similaire, mais ce n’est pas le cas. Je peux donc souhaiter du courage aux joueurs et aux responsables de ces clubs qui, à mon avis, doivent se dire que c’est une expérience et la capitaliser pour pouvoir s’en inspirer les prochaines fois. Et pour cela, nous devons travailler. Et je peux vous dire que le comité exécutif de la fédération et la ligue travaillent déjà pour rendre le championnat régulier. Cela signifie que nous devons désormais ajuster les calendriers de nos championnats sur ceux internationaux pour que nous ne soyons plus en train de jouer au moment où les autres ont déjà fini ou à être au repos quand les autres sont en déjà en championnat. Pour moi, ces éliminations des préliminaires des compétitions statutaires de la Caf sont la preuve que nous devons vraiment travailler pour relever le niveau de notre championnat. Cela passera aussi par la structuration et la bonne répartition des tâches comme nous avons commencé par le faire avec la direction technique nationale que va diriger Eustache d’Almeida. Bref, c’est le travail et le travail bien fait qui peut nous permettre d’avoir des résultats sur la durée.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

One thought on “Manche retour des préliminaires des compétitions de la Caf: Les représentants béninois éliminés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *