.
.

.

Suite à la sanction infligée au Bénin par la CAF: La FBF annonce un plan d’urgence pour le football à la base


IMG-20140908-WA0000Quelques jours après la sanction prononcée par la Confédération africaine de football (CAF) contre le Bénin, le comité exécutif de la Fédération béninoise de football vient de se prononcer sur la situation à l’occasion d’un point de presse animé hier au siège de l’institution, par son porte-parole, Francis Koto Gbian. Ce dernier est revenu sur les faits avant de préciser que le Bénin n’a pas triché ou falsifié l’âge des joueurs. Il a aussi rappelé qu’il y a une quinzaine de compétitions régionales, sous régionales et continentales pour lesquelles le Bénin peut participer et ce, dès les semaines à venir. Enfin, il annonce qu’en attendant que la FBF ne finalise ses investigations sur cette malheureuse situation, un plan d’urgence est en cours d’élaboration et sera dédié au football à la base. Lire l’intégralité de la déclaration du porte-parole.

 

POINT DE PRESSE DE LA FEDERATION BENINOISE DE FOOTBALL AU SUJET DE LA DECISION DE LA CAF

 Par Francis Koto GBIAN, Porte-parole du Comité Exécutif

Mesdames et messieurs les journalistes, chers partenaires des médias

Depuis juin 2013, le Bénin est suspendu pour deux ans du CHAN pour avoir fait forfait contre le Ghana. Cette sanction court et finira en 2015. Aujourd’hui, notre pays vient d’être suspendu pour deux ans des compétitions junior et cadette.

En effet, depuis l’après-midi du jeudi 04 septembre 2014, la décision de la CAF au sujet des matches N° 43 et N°44 de l’équipe nationale cadette du Bénin est tombée. Cette décision fait couler beaucoup d’encre et de salive. Des interprétations tendancieuses et des conclusions hâtives viennent en ajouter au désarroi actuel et ternissent davantage l’image de tout un peuple. Pour une bonne intelligence, je me permettrai de faire dans un premier temps un rappel des événements et, dans un second temps un certain nombre de clarifications.

I-                   CHRONOLOGIE DES FAITS

  • Le Samedi 19 Juillet 2014,  le Bénin recevait le Mali dans le cadre du 2ème tour des éliminatoires de la CAN U-17, Niger 2015 (Match N°43). Sur la feuille de match des 18 joueurs béninois, on retrouve les quatre incriminés (Ibilola  Aron né le 10.12.1997, OgoubiyiOluwa né le 26.10.1997,  OrekoEvode né le 24.12.1997 et Amoussou Tony né le 19.9.1997).

Après quelques moments de discussions sur la qualification de ces quatre joueurs pour ce match qui se déroulait à Porto-Novo, le commissaire au match, après quelques coups de fils passés aux responsables de la CAF, a autorisé lesdits joueurs à évoluer.  Cette décision nous est apparue tout à fait normal puisque bien avant le match du 19 juillet2014, la Fédération béninoise de football a envoyé à la CAF, les photocopies des passeports de tous les joueurs sélectionnés pour les phases éliminatoires de la CAN U-17 Niger 2015  ainsi que leurs IRM, analyses médicales indiquant clairement l’intervalle d’âge, à savoir, inférieur à 17 ans ou supérieur à 17 ans. 

  • Le 2 août 2014, match retour à Bamako (match 44)

Mesdames et messieurs les journalistes,

Vous comprenez donc que c’est tout à fait normal que le Bénin se présente à Bamako deux semaines plus tard avec les mêmes joueurs.Cette fois-ci, le Commissaire désigné pour ce match-retour, sur la base de la note circulaire  de la CAF datée du 02 septembre 2013,  a déclaré que les quatre joueurs précités ne sont pas qualifiés pour le match. Pour mémoire, ladite note circulaire, par une mauvaise gestion administrative de la FBF, n’était pas disponible dans les archives de l’institution lorsque la nouvelle équipe a pris les rênes du football béninois, rendant du coup inexploitables les informations qui y sont contenues pour l’enregistrement des joueurs par le secrétaire général de la FBF. Mais les règles sont les règles, le Bénin a évolué à 14 au lieu de 18. La rencontre s’est soldée sur un score de 0 but partout.

 

LE BENIN QUALIFIE

Ce résultat obtenu à Bamako qualifie le Bénin pour le 3ème et dernier tour des préliminaires de la CAN U-17 NIGER  2015. Notre pays reçoit les admirations du Mali qui reconnait à cette équipe béninoise,tout son mérite. Les dirigeants du Bénin ayant fait l’expédition de Bamako ont été sensibilisés aux fins de retirer la réserve portée par le Bénin contre les joueurs Maliens.

La FBF, après le rapport présenté par le SG et les autres membres ayant fait la mission de Bamako, réitère ici et maintenant qu’il n’y a jamais eu de réserve du Mali contre le Bénin ce samedi 02 août 2014 et ceci, jusqu’au retour de la délégation au Bénin.

 

  • Retour au Bénin et échange de correspondances

Quelques jours après le retour de Bamako, le Bénin reçoit le 12 août une  notification de la CAF au sujet d’une réserve portée par le Mali contre les joueurs béninois, réserve qui était entre autres portée sur un joueur qui n’a jamais effectué l’expédition de Bamako.

Dans une correspondance dont la teneur est, hélas à la mesure de  la déception et fort des confidences reçues, le secrétariat général de la FBF réagit et clarifie.Il évoque et trouve très curieux que le Mali porte réserve contre un joueur qui n’a pas effectué le déplacement de Bamako : mystère.

La CAF réplique, confirme l’existence de la réserve malienne, la rejette mais dénonce les accusations du secrétaire général de la FBF à l’endroit d’un membre de la CAF et le somme  d’apporter des explications sur les récriminations contre ce membre de la CAF ! 

La Commission d’Organisation du Championnat U17  dont notre compatriote est vice-président, est convaincue maiss’auto saisit du cas du Match N°43. Dans sa décision datée du 04 septembre et reçue le même jour à la FBF, la Commission « estime que les 4 joueurs cités ci-dessus n’étaient pas éligibles pour participer au match aller (match 43) et que la FBF est coupable d’une erreur administrative en matière d’enregistrement ou d’indication des dates de naissance sans intention délibérée

 

 

II- De la Décision de la CAF

Mesdames et messieurs les journalistes,

La lecture de la décision de la CAF nous montre clairement que le Bénin a été sanctionné par ignorance et par naïveté ! Il est reproché au Bénin une seule chose :  avoir aligné quatre joueurs de moins de 17 ans qui ne respectent pas les dispositions de la circulaire de la CAF, circulaire dont copie n’a été reçue par le SG/FBF qu’à Bamako le 2 août et qui stipule que «seuls les joueurs nés le 1er janvier 1998 et après peuvent prendre part à la compétition.»

Le Bénin a-t-il triché ? NON, car le Bénin n’a pas falsifié les âges des joueurs. La CAF n’a d’ailleurs jamais affirmé cela. Il n’y a eu ni tricherie ni falsification de documents officiels.L’administration de la FBF A EU UNE INTERPRETATION AUTRE QUE CELLE CONTENUE DANS LA CIRCULAIRE DE LA CAF SUR la CAN U-17,  circulaire qu’elle ignorait. C’est le lieu de préciser que le formulaire d’engagement signé par le secrétaire général de la FBF en décembre 2013, est un imprimé standard que les différentes associations ont l’obligation de remplir et de renvoyer en l’état à la CAF, formulaire qui rappelle juste la date de la lettre du 02 septembre 2013 avant l’engagement à la compétition.

Le président de la Fédération béninoise de football, l’honorable Augustin Ahouanvoébla ayant reçu personnellement la décision de la CAF a aussitôt pris acte tout en regrettant cette erreur administrative dont la FBF assume l’entière responsabilité au nom du principe de la continuité de l’administration.

Il est à souligner que l’idée de la participation  ou non du Bénin à cette  compétition U-17, a été longtemps agitée dès la fin de l’année 2013 faute de moyens. Mais grâce à la détermination du ministre de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs à accompagner les activités de la FBF, le Bénin a pu participer jusqu’à l’étape où nous sommes actuellement et qui fait objet des péripéties ayant conduit à sa disqualification. Merci, merci encore à monsieur le ministre Safiou AFFO pour son soutien sans faille au rayonnement du football du Bénin.

Messieurs les journalistes,

La Confédération africaine de football organise plus de quinze (15) compétitions continentales; il est loisible à chaque pays de participer de façon sélective à une ou plusieurs compétitions en fonction, non seulement des objectifs que chaque nation vise pour sa jeunesse mais aussi et surtout, en s’appuyant sur le niveau réel compétitif de chaque pays.

Ainsi donc, dès mars 2015, le Bénin participera aux éliminatoires de la CAN sénior CAN 2017. Le Bénin peut aussi participer dans les toutes prochaines semaines aux éliminatoires des jeux africains mais aussi et surtout aux matches des journées FIFA. Il peut également participer si telle est la volonté de l’Etat du Bénin à la Coupe d’Afrique des Nations Dames sans oublier le tournoi de l’UEMOA dont le tirage au sort aura lieu le jeudi 25 septembre 2014 à Lomé, le tournoi de l’Ufoa, et j’en passe.

Il faut faire remarquer que l’As Police et les Buffles du Borgou rentrent en compétition respectivement pour la prochaine Coupe de la Confédérationet la ligue des champions de la CAF  les 14 et 15 février 2015.

Ainsi donc, des plus de 15 compétitions de la CAF, le Bénin ne pourra malheureusement pas, même si tel était son vœu, participer au CHAN et aux compétitions d’âges.

En attendant que la FBF ne finalise ses investigations sur cette malheureuse situation, elle vous communiquera bientôt un plan d’urgence en faveur de ces catégories d’âge car le football à la base reste le socle de notre plan stratégique de développement.

Béninois ! Doit-on continuer à se réjouir  d’un quelconque malheur qui s’abat sur le Bénin?

Béninois, non! Il va falloir qu’ensemble, on trouve le moyen de mettre un terme à tout ce qui concourt à ternir l’image de notre pays surtout quand c’est orchestré et entretenu par des compatriotes.

 

Merci  à chacun et à tous

Que Dieu protège le Bénin et ses fils.

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

One thought on “Suite à la sanction infligée au Bénin par la CAF: La FBF annonce un plan d’urgence pour le football à la base

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *