.
.

Le triomphe de la vérité

.

Vodun days: L’écosystème culturel et muséal du Bénin dévoilé aux journalistes


Visits: 40

Ce que vous devriez savoir : En marge des festivités des Vodun days, les professionnels des médias ont été entretenus sur les projets culturels et touristiques réalisés et en cours de réalisation sur l’ensemble du territoire afin de promouvoir la destination Bénin. C’était le lundi 08 janvier 2024 au Centre culturel de rencontre international (CCRI) John Smith à Ouidah. A cette occasion, le Directeur du programme de l’Agence nationale des patrimoines touristiques, Alain Godonou a présenté les réalisations prévues et les prévisions budgétaires pour faire du patrimoine béninois, un actif économique. Au cours de sa présentation, Alain Godonou a révélé quatre grands pôles muséaux d’importance à mettre en lumière à savoir : le musée des rois et des amazones du Dahomey et la réhabilitation du site palatial environnant, le musée international du Vodun à Porto-Novo et la réhabilitation des musées Adandé et Honmè, la cité musée de Ouidah incluant la maison de ma Mémoire et de l’Esclavage et le musée d’art contemporain de Cotonou. Hormis ces quatre pôles, un ambitieux programme d’accompagnement touristique avec l’aménagement de plusieurs sites est aussi envisagé.

Selon le Directeur du programme de l’Anpt, Alain Godonou, la finalité est de construire un modèle économique avec pour objectif, 100.000 visiteurs par an pour une dépense de 2millions d’euro. A l’issue de sa présentation, Wenceslas Adjognon-Monnon, Directeur du programme tourisme à l’Agence nationale de promotion des patrimoines et de développement du tourisme a mis la lumière sur le projet d’aménagement de la route des couvents Vodun dont la phase pilote a déjà commencé par 5 couvents de divinité diversifiée. L’idée, selon ses dires, est de restaurer les couvents Vodun et non d’en créer de nouveaux. Selon ses propos, l’objectif est de mettre en valeur le patrimoine culturel lié à la pratique du Vodun et proposer des éléments de sa lecture.

Au sujet de la désacralisation du Vodun : La réhabilitation des couvents Vodun fait croire à certains que le caractère sacré du Vodun sera désacralisé.

Sur le sujet, le professeur Mahougnon Cakpo a apporté des clarifications. « Lorsqu’on a l’intention de bâtir le touristique dans le sacré, il faut faire très attention. C’est pourquoi le gouvernement a mis en place le comité des rites Vodun qui a pour mission de labéliser les éléments qui doivent être montrés. Cela ne signifie pas que le Vodun que vous voyez est artificiel », dit-il. Président du comité des rites Vodun, le Professeur Mahougnon Cakpo a expliqué l’importance du Vodun en terre béninoise et se désole de l’aptitude visant à attribuer un caractère péjoratif au Vodun. Pour lui, le Vodun est une religion et doit être considéré au même titre et plus, que les religions importées. Face aux professionnels des médias, il a saisi l’occasion pour remettre les pendules à l’heure quant à l’orthographe du mot « Vodun » et interdit également l’utilisation de certaines expressions comme « les adeptes du Vodun ». A l’en croire, le Vodun dispose d’un abécédaire et doit être respecté.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page