.
.

Le triomphe de la vérité

.

Réintégration des 305 enseignants radiés pour boycott d’une évaluation diagnostique : La SG/CSTB, SG/Cosi-Bénin et autres saluent la décision du gouvernement   


Vues : 113

Mathurine Sossoukpè, SGA/CSTB

Que retenir : Les membres de l’exécutif se sont réunis ce mercredi 18 Janvier 2023 avec la présence effective du président Patrice Talon pour la toute première session ordinaire du conseil des ministres de l’année 2023. A l’occasion de cette reprise, le gouvernement a pris maintes décisions dont la réhabilitation des 305 enseignants sanctionnés pour avoir boycotté l’évaluation diagnostique en 2019 et le reversement dans le corps des fonctionnaires, des agents contractuels de droit public remplissant les conditions exigées lors de cette évaluation. Ces enseignants dont les contrats avaient été rompus suite à leur refus de composer l’évaluation diagnostique peuvent désormais rejoindre leurs collègues. Selon le compte rendu du Conseil des ministres, la levée des sanctions est intervenue suite à la clémence que les enseignants concernés « n’ont eu le cesse de solliciter à travers les responsables des Centrales et Confédérations syndicales ». Il s’agit de 113 enseignants du primaire et 192 du secondaire qui avaient été radiés de la Fonction publique. Le gouvernement a également décidé du reversement dans le corps des fonctionnaires, « tous les agents contractuels de droit public ayant obtenu une moyenne supérieure ou égale à 10 sur 20 à l’occasion de cette évaluation ».

Ce qu’en dit la porte-parole des radiés : La secrétaire générale adjointe de la Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (CSTB), Mathurine Sossoukpè s’est dit heureuse de cette réintégration décidée par le gouvernement. « C’est un sentiment de joie  et de fierté par rapport à tout le sacrifice que nous tous ensemble, avec mes camarades, consenti pour contribuer à sauver la démocratie. Nous sommes réintégrés, quelle que soit la forme que cela va prendre, ce serait déjà un pas et les autres suivront », a-t-elle dit. La première porte-parole des enseignants des radiés a confié que cette réintégration fait suite à une rencontre entre le président Patrice Talon et des représentants de ces 305 enseignants. « Nous avons échangé avec le Chef de l’État, le comité s’est présenté là-bas et c’est à partir de là que nous avons convenu avec lui, qu’il règle le problème. Il nous a promis la date du 18 janvier, ce qui a été effectif. Ce que nous faisions en ce moment n’était pas un défi contre lui mais plutôt un appel au respect des textes de la République. Aujourd’hui, nous avons été remis dans nos droits et nous sommes vraiment ravis et contents », a-t-elle déclaré.

Ils ont dit

Noël Chadaré, SG/ COSI Bénin

SG/ COSI Bénin, Noël Chadaré :

« C’est une décision qui honore le Chef de l’État  »

« Je suis agréablement surpris de cette nouvelle qui est un heureux aboutissement d’une situation qui a déjà perduré. Ça  fait bientôt 39 mois que des travailleurs se retrouvent sans salaire parce que radiés de la fonction publique pour avoir refusé de subir l’évaluation. Je crois que c’est une décision qui honore le chef de l’État, une décision salutaire pour tout le monde aussi bien ceux qui sont concernés, mais aussi pour les familles et pour les syndicalistes  que nous sommes ainsi que pour le gouvernement et notre pays. Aussi parce que c’est un sujet qui nous a préoccupés pendant tout le temps chaque fois qu’on rencontre le chef d’État. Moi par personnellement je reviens toujours sur ce sujet et demande l’indulgence du chef d’État pour passer un coup de chiffon sur la sanction parce qu’il est quand même un père de famille et on ne peut pas jeter le bébé avec l’eau de bain. C’est une surprise agréable. Ça signifie que quelque part même s’il n’était pas d’accord avec nos plaidoyers   il a été sensible, c’est cela qui a fait qu’il s’est résolu par les réintégrer, c’est tout à son honneur. Je me réjouis de cela avec tous ceux qui sont concernés parce que j’ai eu des retours. ils sont contents de cette situation. Cette décision montre que le chef de l’Etat est à l’écoute de sa population, des travailleurs, des organisations syndicales qui ont demandé de faire un effort pour réhabiliter ces travailleurs. »

Kassa Mampo, SG/ CSTB

SG/ CSTB, Kassa Mampo  

« La décision est naturellement accueillie avec joie »

« La décision est naturellement accueillie avec joie et vous avez constaté dans les réseaux sociaux que les travailleurs et même tout le peuple béninois sont en fête. Les gens se réjouissent de cette décision. Seulement lorsqu’on se réjouit, très tôt on se souvient des conséquences de la décision malgré cela je dois féliciter les 305 enseignants, qui ont fait preuve de détermination, de courage, de combativité pour qu’on en arrive à ce résultat. Je dois aussi féliciter tout ce qui individu, organisation, famille, amis, tout ce qu’ils les ont soutenus   pendant cette période difficile. »

Assise Agossa

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page