.
.

Le triomphe de la vérité

.

Élections législatives de 2023: Komi Koutché salue la qualité du processus et invite Talon à aller au bout


Vues : 572

Komi Koutché, ex ministre d’Etat sous Yayi a  organisé une conférence de presse en ligne ce jeudi 05 janvier depuis les Etats-Unis où il vit en exil. Le sujet principal qu’il a abordé  a trait au scrutin législatif qui se tient le dimanche 08 janvier prochain. Et il se dit avant tout satisfait pour la qualité du processus électoral en cours, félicitant en toute honnêteté le gouvernement et son chef Patrice Talon pour      y avoir contribué.  Il les appelle  à maintenir le  même cap jusqu’à la proclamation des résultats.

19ème rendez-vous électoral depuis la conférence nationale de 1990,   Komi Koutché, ex ministre d’Etat sous Boni  Yayi, actuellement en exil aux Etats-Unis fait le point, et affirme que  ces  occasions électorales ont été toujours des occasions de fêtes. S’il estime cependant que « les trois dernières élections  organisées sous la rupture nous ont privés de ce plaisir », il se dit heureux cette fois-ci, faisant constater qu’il n’est jamais tard pour Dieu d’agir. « Les élections en cours nous font revivre les ambiances que nous avons connues depuis 1990. C’est l’une des plus belles  élections que nous sommes en train de vivre depuis le début de notre processus démocratique…. » se  réjouit l’ex argentier national. Remerciant avant tout Dieu pour le retour d’une élection de qualité qu’il qualifie de «la première élection inclusive depuis que la rupture est là » Komi Koutché a tenu à saluer aussi le parti Les Démocrates pour sa ténacité. « Pour moi personnellement qui suis loin de ma terre natale et qui ai fait l’option d’être présent  à tous les débats politiques de mon pays et qui me suis positionné au niveau de mon parti Les Démocrates, j’en exprime une joie totale ». Et de poursuivre : « L’objectif d’honnêteté m’amène d’abord à féliciter la population pour la campagne passive et dans la paix que nous sommes en train d’observer. J’ai parcouru à travers la magie des ondes  et des réseaux sociaux ces derniers jours près de 65 meetings dans différentes localités et c’est l’effervescence partout ». Il a aussi tenu à saluer «  la neutralité et le caractère responsable  et républicain des unités administratives, notamment les forces de l’ordre. «Pour une fois, nous sommes en train de vivre un grand rendez-vous où nulle part, les populations ont été intimidées par les  forces de l’ordre, bien au contraire, on assiste à des soutiens et à des encadrements  et nous ne demandons que ça » a  dit Komi Koutché.

Des faits concrets

« Il est honnête de reconnaître le gouvernement du Bénin  a un mérite à travers ces élections.  Nous  en  bénéficions nous tous pour la démocratie et la paix, et il faut déjà le reconnaître même si ce n’est pas un mérite particulier. C’est le droit le plus absolu du peuple béninois ». Komi Koutché a surtout fait remarquer que c’est l’œuvre d’une seule personne,  le père de la Nation, le président Patrice Talon. « Si pour une fois, après toutes les tentatives de  mise en péril de notre tissu social et de notre édifice démocratique dont il est le produit lui-même, il comprend cette  fois qu’il faut se départir de l’agenda des autres, cela est à saluer » a fait noter Komi Koutché, qui pense que « Talon a compris  cette fois-ci qu’il est le père de la nation » et  c’est  important selon lui, pour quelqu’un qui veut rentrer dans l’histoire démocratique du Bénin. « C’est son mérite, il faut l’en féliciter et souhaiter que cela aille jusqu’au bout » ajoute-t-il. Ce  mérite, à le croire, se vit par des faits palpants  comme dans de grandes démocraties au monde. « Pour une fois, le président  Boni Yayi a eu tous ses droits politiques et le vit comme il le veut. Pour une fois, il peut circuler du nord au sud sans aucune obstruction » observe-t-il. Tout cela est à l’honneur de Patrice Talon, selon l’exilé politique. Il fait également un témoignage personnel sur ses propres actions à distance au cours de la campagne électorale qui s’achève ce jour. « Depuis deux semaines, je me déploie à partir de mon bureau ici aux Etats-Unis  en animant 10 meetings  à la fois, ce que je ne peux même pas faire si j’étais au pays sans que je n’aie aucune obstruction pour la qualité de la connexion en dehors de quelques incidents de coupure d’électricité  dès le premier jour de la campagne… »

Komi  Koutché, se dit par ailleurs convaincu que si la dynamique en cours se maintient, « il est clair qu’au soir du dimanche  08 janvier 2023, les tendances actuelles suggèrent que l’opposition s’en sorte avec une bonne majorité ». Il appelle à cet effet à un effort important de part et d’autre en continuant à militer pour la paix. « Chacun doit jouer sa partition pour que cette renaissance positive soit poursuivie jusqu’à la fin. Au chef de  l’Etat, il lui revient de tout faire pour garder son positionnement actuel jusqu’à la fin du processus et qu’il accepte les résultats qui sortiront des urnes au soir de 08 janvier 2023  » a-t-il aussi laissé entendre.

Des responsables du parti Démocrates ont également participé à cette conférence de presse en ligne dont Saliou Akadiri, Directeur national de l’équipe de campagne du parti Les Démocrates et Guy Mitokpè,  responsable en charge de la cellule de communication  du même parti. A croire ces derniers, des brigades anti-fraudes sont déjà mises en place en ce qui les concerne pour mieux sécuriser les suffrages que les populations leur accorderont  dimanche prochain.

Christian Tchanou

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page