.
.

Le triomphe de la vérité

.

Campagne électorale : Le parti Mpl prêt à réhabiliter la démocratie au Bénin


Vues : 29

Dans moins de deux semaines, les béninois iront choisir leur représentant au parlement  de la 9ème mandature. Comme tous les 7 partis en lice, le Mouvement populaire de Libération (MPL) poursuit sa campagne pour rafler un nombre important de sièges afin de porter la voix du peuple et récidiver le mythe de la démocratie au Bénin. Pour faire du parlement béninois, un levier de l’enracinement de la démocratie et du développement intégral du Bénin, cela, le parti de Expérience Tèbè  propose « Le contrat de la restauration » aux militants du Mpl mais aussi et surtout avec le peuple souverain. Ce contrat s’opéra autour de trois (03) piliers fondamentaux notamment, la restauration de la démocratie parlementaire, le renforcement du contrôle de l’action gouvernementale et la définition d’un contrat de mandature avec le peuple.

Ces trois (03) piliers s’appuieront sur vingt-sept (27) initiatives phares dont les plus importantes sont : renforcer l’influence des citoyens sur le contrôle de la mission du parlementaire, œuvrer au vote d’une loi sur le droit de vote au Bénin; solliciter la relecture de toutes les lois chrysogènes et liberticides notamment la loi sur l’embauche et le droit de grève; solliciter la relecture du code électorale et la loi sur la réforme du système partisan; solliciter la relecture de la loi sur le financement des partis; renforcer le contrôle de l’action gouvernementale à travers des interpellations du gouvernement et l’instauration de la Motion de censure des acteurs gouvernementaux, œuvrer au vote d’une loi d’amnistie au profit des détenus et exilés politiques, œuvrer au vote d’une loi pour la participation et l’élection des béninois de la diaspora aux élections législatives ; œuvrer au vote d’une loi pour l’allocation au chômage, œuvrer au vote d’une loi pour la prolongation du congé de maternité des femmes ; œuvrer au vote d’une loi pour la protection des personnes vulnérables et à besoins spécifiques ; œuvrer au vote d’une loi pour la prise en charge sanitaire des personnes du 3è âge ; œuvrer au vote d’une loi sur le Code de l’artisan ; œuvrer au respect de la Constitution et surtout de son titre II portant sur les droits et devoirs de la personne humaine.

Selon le projet de législature du parti, « ledit contrat est parti du constat que depuis 2016 avec l’avènement du régime dit de la Rupture, les fondamentaux de la démocratie béninoise ont été de tout temps, foulés aux pieds. Le pays est plongé dans une crise politique délétère où les dénonciations de privations des libertés, de brimades de tous genres et de mains mises sur l’économie nationale par des groupes organisés proches du Chef de l’État ne cessent de nourrir l’actualité nationale. Cette atmosphère de crise de confiance doublée de la mise en œuvre des réformes institutionnelles taillées sur mesure au sommet de l’État dans le seul dessein de réduire davantage les libertés, a fini par susciter l’ire des populations qui, en mai 2019 lors des toutes premières élections législatives organisées par le pouvoir de la Rupture, ont manifesté leur colère à travers des mouvements de protestations réprimées dans le sang par les forces de défenses et de sécurités aux ordres d’un bourreau avec des morts dans le rang des populations. Depuis lors, la dictature s’est régulièrement installée. L’Assemblée nationale monocolore ne reflétant aucunement, la diversité politique nationale, née des barbaries de 2019, est devenue une caisse de résonances du pouvoir et une machine à fabriquer des lois chrysogènes et liberticides. Le peuple ayant perdu tout espoir, assiste impuissamment à sa marginalisation. Une situation qui a toutes les armes, de plomber les acquis de la démocratie béninoise et les espoirs du développement du pays. C’est pourquoi des voix autorisées s’activent pour arrêter la saignée ».

Assise Agossa

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page