.
.

Le triomphe de la vérité

.

Supposée implication de Patrice Talon dans la confection de la liste des candidats à BR : Me Jacques Migan dément et clarifie


Vues : 271

L’ancien bâtonnier de l’ordre national des avocats, Me Jacques Migan

Le Chef de l’Etat aurait peut-être fait des recommandations pour le positionnement des candidats du parti du Bloc Républicain pour les élections du 08 janvier 2023. Sur la chaine de télévision privée Esae Tv le dimanche 13 novembre 2022, l’ancien bâtonnier de l’ordre national des avocats, Me Jacques Migan a réfuté ses allégations et a apporté des clarifications. Il a également abordé d’autres questions liées à l’actualité politique.

Que dit-il à propos de l’implication de Talon : L’ancien bâtonnier de l’ordre national des avocats, Me Jacques Migan a rassuré que le Chef de l’Etat n’a pas influé sur les positionnements des candidats du parti au cheval cabré dans le cadre des législatives 2023. « Nous sommes un parti autonome. Qu’il jette un coup d’œil et qu’il nous donne des conseils, c’est normal, on ne peut pas s’en passer », a fait savoir Me Jacques Migan. A le croire, c’est le parti même qui a confectionné la liste  et le bureau politique l’a validé. Selon lui, le parti est prêt à prendre en compte toute sorte de conseils de la part de n’importe acteur politique si ces conseils sont objectifs et porteurs. Membre du bureau politique et ayant siégé à la table de validation de cette liste de candidature, Jacques Migan  a rassuré que le Président Patrice Talon n’a jamais recommandé qui que ce soit à n’importe quel poste ou dans n’importe quelle circonscription. Il poursuit en dévoilant ce qui va faire gagner le Br aux législatives prochaines. « C’est le président Patrice Talon qui va nous faire gagner à travers ses actions, ses réalisations et ses réformes que nous allons prendre et montrer aux populations »  a-t-il notifié.

Que dit-il à propos de la fiabilité de la Lei : La fiabilité de la Liste électorale informatisée continue de faire polémique. L’ancien bâtonnier de l’ordre national des avocats Me Jacques Migan n’a pas omis de se prononcer sur ce sujet.  Selon lui, la liste est garante et fiable pour des élections libres et apaisées.  A le croire, c’est pour la première fois sous l’ère du renouveau démocratique que l’on assiste à un tel consensus de toute la classe politique. « Je souhaiterais dit bravo et félicitation au gouvernement de mon pays et à son président Patrice Talon car c’est pour la première fois qu’un travail qui doit conduire aux élections dans la paix se fasse avec l’accord de tout le monde. Je dis bravo également au Gestionnaire mandataire de l’Anip, Cyrille Gougbédji qui a fait un travail formidable », a-t-il fait savoir. Bien que tout cela résulte de plusieurs cas positifs, Jacques Migan a quand même fait des recommandations. « Il faut la formalisation des droits et devoirs numériques des citoyens en matière électorale, il faut l’instauration d’un système d’identification des électeurs dans les postes de vote et ceci pour les élections de 2026, il faut instaurer un mécanisme d’expression des intentions de vote pour une inscription des électeurs sur la base de leur numéro électoral d’identification personnelle afin de corriger le grand écart que l’on pourrait entre la population électorale et la population de votants », a-t-il conclu.

Assise. A

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page