.
.

Le triomphe de la vérité

.

Législatives de 2023: « Le gouvernement veut des élections inclusives », rassure Aurélien Agbénonci


Vues : 83

Agbénonci face au corps diplomatique

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci a rassuré le corps diplomatique le 11 novembre 2022, de la volonté du gouvernement de voir les prochaines législatives inclusives. C’était à l’occasion d’une rencontre avec les diplomates sur l’actualité nationale.

Ce qu’il a dit : Au sujet des législatives de 2023, certains candidats n’ont pas pu avoir jusque-là leur quitus fiscal. Cette situation qui prévaut pour d’aucuns s’apparenterait à une « manœuvre » du gouvernement pour exclure des adversaires politiques de la compétition. Les Ambassadeurs résidents au Bénin s’en préoccupent. A l’occasion de sa rencontre avec le corps diplomatique, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci a fait savoir que le gouvernement n’est mêlé à rien consistant à utiliser le quitus fiscal pour éliminer les partis de l’opposition. « Croyez-nous. Le gouvernement veut des élections inclusives », a-t-il rassuré.

Les diplomates rassurés sur le cas de l’opposition : Aurélien Agbénonci a dit qu’on ne pourra pas, parce qu’on n’est pas du même avis que le gouvernement dire qu’il doit avoir une dérogation par rapport aux impôts. « Le Bénin est devenu un État qui vous respecte et qui se respecte, a envie de vous plaire par rapport à la bonne gouvernance, le respect des droits de l’homme, et par des processus transparents. Et dans ces processus transparents, il y a la nécessité d’être en règle vis-à-vis du fisc. Il faut payer ses impôts. Quand on veut faire la politique au Bénin, on se met en règle. Aucune manœuvre du gouvernement n’empêchera qui que ce soit de participer aux élections », a-t-il insisté.

Que pensent les diplomates : L’Ambassadeur du Maroc près le Bénin, doyen du corps diplomatique, Rachid Rguibi a salué les efforts du gouvernement et des institutions pour un déroulement harmonieux, dans des conditions optimales des législatives de 2023. Il voit à travers les différentes consultations entre les institutions impliquées la volonté de faire les choses dans les règles. « L’une des véritables avancées constatées dans le déroulement de ce processus électoral est la remise dans les délais légaux par l’Anip de la liste électorale informatisée à la Cena après l’avoir fait auditer et accepter par les partis politiques de tous bords et la société civile », a indiqué l’ambassadeur Rachid Rguibi. Plusieurs autres sujets liés à l’actualité diplomatique ont été abordés lors de ces échanges.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page