.
.

Le triomphe de la vérité

.

Gouvernance locale : Rufino d’Almeida au cœur de grandes actions à Bohicon


Vues : 20

Rufino d’Almeida, Maire de la commune de Bohicon

Élu pour un mandat de six ans pour conduire les rênes de la ville de Bohicon au soir des communales de 2020, l’ancien Directeur de cabinet du ministre du Plan et du Développement Abdoulaye Bio Tchané, Rufino d’Almeida, s’est lancé dans une vague de réformes conjointes avec celles du gouvernement en place, afin de redorer le blason de la ville Carrefour, Bohicon. Après deux années de gouvernance, beaucoup d’actions ont été entreprises dans les secteurs de l’éducation, la santé, des sports, de la culture, du cadre de vie et bien d’autres. Des transformations rationnelles ont vu le jour permettant aux populations de la ville Carrefour, de retrouver toute la beauté de leur ville. En effet, dans le domaine de l’éducation, le conseil municipal a opté pour: la construction de 50 salles de classes flambantes neuves, de 52 toilettes pour les apprenants et les enseignants, 16 bureaux de directeurs et 16 magasins modernes.  Il y a eu la distribution de 20.000 kits scolaires aux apprenants méritants et démunis, le branchement ou réabonnement de toutes les Ecoles Primaires Publiques (EPP) de la zone urbaine au réseau d’eau potable de la SONEB, la prise en charge et règlement de l’entièreté de la consommation en eau potable et en électricité des écoles primaires publiques, le renforcement des équipements et infrastructures des cantines scolaires notamment à l’EPP Volly quartier, la réfection de plusieurs modules de salles de classes d’EPP, la mise à disposition de 169 tables et bancs aux EPP dans le cadre du partenariat avec l’ONG Plan Internationale Bénin, et bien d’autres.

Protection sociale et santé: En ce qui concerne le volet lié à la protection sociale, il y a eu entre autres, la distribution de 5 000 actes d’état civil aux populations notamment au profit des enfants lors de la 1ère édition de la quinzaine de l’état civil, l’organisation de la deuxième édition de la fête « Noël des enfants » au profit de mille enfants de la ville de Bohicon, l’engagement de la ville de Bohicon dans l’initiative Commune Amie des Enfants (ICAE) en partenariat avec l’UNICEF et SOCIAL WATCH. Ce qui lui a valu l’obtention de deux prix : le prix de la meilleure allocation des ressources aux secteurs sociaux puis celui de la meilleure mise en œuvre des critères d’engagement de l’ICAE. Sur le plan de la santé, plusieurs actions ont été engagées. Il s’agit de la refection et la mise en service de l’hôpital d’Agongointo, la construction d’une nouvelle maternité au centre de santé de Bohicon 2, la réhabilitation, l’équipement en matériels sanitaires plus éclairage avec panneaux photovoltaïques du centre de santé de Zakanmè, la construction et l’équipement d’une sale de mise en quarantaine au centre de santé de Sèmè (transformée en salle d’hospitalisation) pour la prise en charge des malades du COVID, l’organisation d’une  massive de vaccination contre le COVID dans les locaux de la Mairie de Cotonou, l’organisation d’une campagne massive de dépistage, de soins ophtalmologiques et de distribution gratuite de verres optiques organisée au profit de la population, la construction d’un logement de sage-femme au centre de santé de Ouassaho.

Culture et sports: Sur la plan de la culture, des réformes ont été initiées à travers notamment: la création et la mise en service de la Direction de la Culture, des Arts, Loisirs et de l’Equité Genre (DCALEG). Il y a eu la participation au concours et admission de Bohicon au Réseau des Villes Créatives de l’UNESCO dans la catégorie « gastronomie », qui a conduit à la nomination de Bohicon, 1ère ville africaine à obtenir le label dans la catégorie « gastronomie » du Réseau des Villes Créatives de l’UNESCO. Entre autres actions, on peut citer l’organisation d’un atelier de réflexions stratégiques sur le potentiel culturel, artistique et touristique organisé avec la mise en place d’un creuset des acteurs, l’élaboration de l’agenda culturel pour la ville, l’organisation de la première Foire Internationale de Bohicon (FIB), le financement de  l’organisation du Festival Africa Vodoun USA Hwawé, la contribution à la création et à l’organisation de la 1ère édition du festival de détection de talents culinaires dénommé « Festival Miss Nan do Adokon », la renovation Palais Royal du Roi Dako et de l’Entité cérémonielle « Zanvo » sur financement de l’ARCHA, la création du collectif des artistes musiciens de Bohicon pour la mise en synergie des actions et la promotion de la musique, l’initiation et l’animation de l’émission radiophonique « Atchakpodji » pour révéler les quartiers aux plans historique et culturel en vue de la promotion des valeurs et innovations endogènes dans nos localités, l’organisation du concours de beauté « miss Pâques » pour promouvoir l’épanouissement et l’excellence de la gente feminine, la signature d’une convention de partenariat en janvier 2022 avec BIDAL GIE pour l’érection à Bohicon d’une place de retour des descendants de nos aïeux partis en Amérique du fait de l’esclavage. Cette place sera un lieu de retrouvailles entre tous ceux qui désirent revenir au bercail. Sur le plan sportif, le Maire Rufino d’Almeida, a opté pour la creation du Service des Sports, de la Jeunesse et des loisirs, la dotation d’équipements sportifs aux clubs de Bohicon (Football, basketball, volley-ball, handball, pétanque), l’organisation du camp des sports de main de Bohicon (Basketball, volley-ball, handball), l’organisation du tournoi inter- arrondissement de de football, édition 2022, la signature d’un accord de subventions aux Clubs Tonnerre et Phénix de football de la ville de Bohicon, la mise à disposition d’un domaine de plus de  5 hectares à Avogbanna pour la construction d’un stade omnisport moderne dans le cadre du PAG, le parrainage de plusieurs activités sportives pour promouvoir le sport à Bohicon.

De nombreuses réformes dans l’assainissement du cadre de vie: Des efforts de gouvernance ont été également enregistrés dans le domaine du cadre de vie et de l’assainissement, permettant à la ville de décrocher le 2ème prix du concours des villes durables au Bénin. Entre autres actions, on peut citer: l’instauration et l’organisation de 24 éditions de la campagne itinérante mensuelle de salubrité dénommée « les pas de prince ou Ahovi fo », la mise en place d’une brigade d’hygiène et d’assainissement pour la ville, l’initiation d’une opération de destruction de vingt-deux (22) dépotoirs sauvages, dont certains, en place depuis plus de 10 ans, la mise en place d’une  fabrique de briques et de pavés à base de déchets plastiques et de construction d’un centre d’éducation environnemental pour le traitement et le recyclage des ordures ménagers (en cours à Sodohomè), la construction en cours de 10, 6 km d’ouvrage de prolongement de collecteur d’assainissement de crête sur financement du PAVICC pour régler définitivement le problème d’eau de ruissellement, la mise en terre de plusieurs milliers de plants dans le cadre des journées nationales de l’arbre et de la biodiversité avec l’appui de l’Inspection Forestière, la réalisation en cours du Programme Participatif d’Amélioration des Bidonvilles (PPAB) de l’ONU HABITAT négocié par le Maire au profit de Bohicon. L’amélioration du cadre de vie dans la ville Carrefour passé par des réformes sur le plan foncier, notamment la mise en place de la Commission d’identification, de sécurisation et d’immatriculation des réserves administratives communales ainsi que la mise en place  de toutes les Associations d’Intérêt Foncier (AIF) des 16 zones de lotissement de la commune. Rufino d’Almeida a ensuite procédé à la mise à disposition de dizaines d’hectares de domaines pour les projets et les travaux structurants tels que la centrale photovoltaïque, l’Incubateur Pépinière et Hôtel d’Entreprises (IPHE), l’Unité Pénitentiaire à Passagon, le Stade Omnisport Moderne à Avogbanna, le Lycée Régional de réparation et de conduite d’engin lourd à Sodohomè…, l’ouverture de 19 kilomètres de voies dans la ville de Bohicon pour l’extension des réseaux d’électricité et d’eau dans les quartiers, l’installation de 100 lampadaires solaire pour l’éclairage des lieux publics dans la ville, la refection et l’aménagement en espace verts des ronds-points des carrefours Dako, Sodohomè et Zakpo, la réalisation de branchements d’eau de la SONEB au niveau des marchés de Ganhi, de Sèhi, de Zakpo, des centres de santé et bureaux d’Arrondissements, la réalisation de 5 forages dans la commune sur financement du  PPEA II, la creation de la Régie Autonome de Gestion des Infrastructures Economiques et Marchandes (RAGIEM), la réalisation des études pour la restauration du Registre Foncier Urbain (RFU) de Bohicon, la mise en place d’un système de lutte contre la fraude et le chargement hors parc, la construction en cours d’une grande gare moderne des bus, la construction et l’équipement d’une annexe du guichet unique dans le marché central, l’équipement en matériels informatiques du guichet unique de la Mairie, mise en place du e-service et création d’un site web, la construction d’un grand hangar moderne dans le marché Missodjèto à Sodohomè, d’un bloc de trois logettes avec rampes d’accès aux personnes handicapées au marché, la creation au sein de l’administration communale de l’Unité Locale de Promotion de l’Emploi (ULPE), la mise en place d’un système participatif de gestion axée sur les résultats de développement au sein de l’administration communal et bien d’autres. Des réformes qaui ont également permis à la ville du Maire Rufino d’Almeida, d’obtenir le double bonus du projet ACCESS d’un montant de 44 millions de francs CFA.

Rastel Dan

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page