.
.

Le triomphe de la vérité

.

Cérémonie de purification à Agonlin: Dada Agonlihossou Yèto Kandji procède avec faste au rituel Azongnignin


Vues : 43

Sa majesté Dada Agonlihossou Yèto Kandji

Les dignitaires de la divinité ‘’Assangniga’’ de la commune de Zagnanado ont procédé, ce samedi 15 octobre 2022, au rituel ancestral ‘’Azongnignin’’. Cette grande cérémonie traditionnelle s’est déroulée dans l’arrondissement de Kpédékpo, en présence de sa majesté Dada Agonlihossou Yèto Kandji, roi de la région d’Agonlin et de plusieurs autres têtes couronnées.

De quoi s’agit-il : Comme à l’accoutumée, les dignitaires traditionnels de la région d’Agonlin font un rituel ancestral quinquennal pour conjurer les mauvais sorts, mauvais esprits, les maladies de toutes sortes et ramener la paix et la quiétude sociale au sein des populations. A l’instar des sœurs communes de Covè et de Ouinhi dans la région Agonlin, la commune de Zagnanado a sacrifié à cette grande cérémonie de purification dite ‘’Azongnignin’’, cette année. Elle a eu lieu grâce à l’accompagnement du roi d’Agonlin et de toutes les têtes couronnées de la région.

Que s’est-il passé : Tout a commencé par l’étape des trois tours du marché de Kpédékpo au cours de laquelle les dignitaires de ‘’Sangni’’ ont parcouru les étalages et collecté chez les vendeuses, les ingrédients qui permettront de faire les sacrifices. Munis d’objets saints de la divinité, avec des maquillages drôles mais symboliques, ils ont réuni tous les ingrédients grâce à la coopération de la population. Après cette étape, ils ont reçu, dans un premier temps, les bénédictions de toutes les têtes couronnées présentes à cette cérémonie et, dans un second temps, celles de Dada Agonlihossou Yèto Kandji, organisateur en chef du Haut conseil des rois du Benin. Il les a bénis tout en saluant avec fierté, le sérieux constaté dans l’organisation des ‘’Sangni Boconon’’. Une des plus importantes phases de ce rituel est la prière des dignitaires à l’endroit des populations. Réunis autour des ‘’Assins’’ (autels portatifs symbolisant la divinité), ils ont demandé la bénédiction auprès de la divinité qui a favorablement répondu à leurs différentes doléances pour que règnent dans la région, la prospérité, la santé et la longévité. Une démonstration a été faite devant le public où, à travers un interprète, la divinité s’est exprimée et a dit toute sa satisfaction. « La divinité vous souhaite la bienvenue et vous accorde toute sa bénédiction. Vous verrez vos maisons telles qu’elles étaient avant votre départ, vous ne dépenserez jamais dans la maladie. L’argent et le bonheur vous ouvriront la porte », a laissé entendre l’interprète de la divinité. Cette cérémonie a été également marquée par les allocutions des têtes couronnées, du représentant du Maire de la commune de Zagnanado ainsi que le chef de l’arrondissement de Kpédékpo.

Les dignitaires prient pour toute la population

Ce qu’en dit le chef suprême des ‘’Assangniga’’ : Selon les explications de Daada Bokodaho Afossoko Yèhouékia, chef suprême des ‘’Assangniga’’ de la commune de Zagnanado, le ‘’Sangni’’ est une divinité très puissante qui permet de purifier les populations à travers le rituel ‘’Azongnignin’’ encore appelé ‘’Tokplôkplô’’. Il s’agit d’une pratique spirituelle propre à la région d’Agonlin et réservée aux ‘’Sangni Bokonon’’ des trois communes de la région à savoir Zagnanado, Covè et Ouinhi. « C’est un rituel rempli du mysticisme qui s’efforce à conjurer les maladies et les mauvais esprits de la communauté. Ce rituel est originaire de Zagnanado qui représente la commune mère de la région », a-t-il ajouté avant de conter l’histoire d’Agonlin qui a commencé par un grand chasseur doué de pouvoir dénommé Yèto et qui fut le premier roi et fondateur d’Agonlin. A le croire, c’est le fils de ce roi qui a amené la divinité ‘’Assangniga’’ à Agonlin, dans le but d’apaiser et accorder un repos éternel aux âmes de ceux qui sont morts par noyade, ceux qui sont décédés dans des accidents de circulation ou dans un incendie, les âmes des avortés, les portés disparus ou ceux qui sont morts par suicide. « En dehors de ces esprits, il y a les maladies de tous ordres qui sont chassées de la région », a-t-il expliqué en rappelant que les femmes ne sont pas initiées à ce rituel en raison des dimensions surnaturelles qu’il requiert.

Que dit le roi d’Agonlin : « La fête a bel et bien lieu et cela prouve que nous sommes unis », a déclaré le roi d’Agonlin, sa Majesté Dada Agonlihossou Yèto Kandji, à l’entame de son allocution. Selon lui, la région Agonlin est un et reste indivisible, raison pour laquelle ses filles et fils doivent s’unir et s’entendre pour assurer un meilleur avenir aux générations futures. Toutefois, il a saisi l’occasion pour inviter les dignitaires à mettre la politique de côté et à travailler pour la sauvegarde de la tradition. « Nous, nous sommes apolitiques puisque la tradition n’est pas la politique. La tradition n’est pas un jeu d’enfant et nous, en tant que garants de la tradition, nous devrons œuvrer pour la paix, la cohésion sociale et le bien être de notre culture », a-t-il précisé. Il a également rappelé au peuple béninois que sans la commune de Zagnanado, Agonlin n’aura pas d’existence puisqu’à l’en croire, la fondation de la région Agonlin prend par la commune de Zagnanado précisément l’arrondissement de Agonlin Houégbo qui signifie d’ailleurs la grande maison de la région d’Agonlin. Il a pour finir, remercié le Président Patrice Talon pour toutes les actions qu’il mène pour la reconnaissance de la chefferie traditionnelle et réitéré son soutien indéfectible et celui de la région d’Agonlin au chef de l’État dans l’accomplissement de son devoir régalien et pour la réalisation de son programme d’action gouvernemental.

Par ailleurs : Cette cérémonie est prévue pour durer cinq jours. La grande phase de ce rituel est faite pendant la nuit de ces jours. Dans les diverses allocutions, les dignitaires et têtes couronnées ont prié les populations de rester chez eux afin de ne pas subir les désastres de la divinité ‘’Assangniga’’. Plusieurs personnalités venues d’horizons divers dont le représentant du Haut conseil des rois du Bénin, ont fait le déplacement sur la terre d’Agonlin pour soutenir Dada Agonlihossou Yèto Kandji, roi de la région d’Agonlin.

Assise Agossa

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page