.
.

Le triomphe de la vérité

.

Cérémonie du rituel Azongnigni: Sa Majesté Dada Yèto Kandji appelle à l’unité des populations d’Agonlin


Vues : 35

Sa Majesté Dada Agonlinhossou Yèto Kandji, Roi d’Agonlin

Le roi d’Agonlin Sa Majesté Dada Agonlinhossou Yèto Kandji a tenu une séance d’échange avec les dignitaires de Sangni et Bocodaho ainsi que les têtes couronnées de la région sur l’organisation pratique de la cérémonie ancestrale communément appelé Azongnigni. C’était dans la soirée du mercredi 05 octobre 2022 au palais royal d’Agonlin.

Ce que vous devriez savoir: Depuis plus de trois siècles, la région d’Agonlin dans le sud-est du Benin se sacrifie à une tradition ancestrale appelée Azongnigni. Cette cérémonie permet à la zone de retrouver la paix, bannir les différentes sortes de maladie pour redorer la région d’Agonlin de la santé et de la paix. C’est en prélude à cette cérémonie de purification que le Roi d’Agonlin a convoqué tous les dignitaires de cette divinité pour discuter avec eux de l’organisation de ladite cérémonie qui se tiendra du 15 au 20 octobre 2022. Au cours de la séance présidée par le roi d’Agonlin, plusieurs sujets ont été abordés dont particulièrement le conflit entre la commune de Zagnanado et celle de Covè dans l’organisation de ce rituel. C’était aussi l’occasion pour les Bocodaho et Sangninon de faire le point de l’évolution des travaux.

Que disent les dignitaires : Selon le représentant du dignitaire Sohonto Afossoko Yêhouékia, garant de la divinité, le rituel Azongnigni est une pratique ancestrale à caractère culturel et atypique propre à la région Agonlin. A le croire, ce rituel expiatoire qui s’efforce à conjurer les maladies et les mauvais esprits de la communauté. «Vu l’importance et les risques de cette cérémonie, ce rituel est requiert un certain niveau d’initiation et est réservé aux Boko-Assangniga», a-t-il expliqué. Pour le représentant des Sangni de Banamè, Bocodaho Adoguê, avant de faire une telle activité, les rois doivent être avisés. Selon lui, c’est à cause de la non tenue de la dernière édition qu’une épidémie s’est abattue sur le pays. Une information qu’a confirmé Dah Allotchéou de Doga qui a ajouté que la dite cérémonie se foule tous les cinq ans en raison du côté spirituel très poussé dans ce rituel.

Photo de famille des dignitaires

Que disent les têtes couronnées: Au terme des échanges, Sa Majesté Wadèhossou Kanslègo Kinidégbé qui accueille l’événement s’est réjoui du choix porté sur sa terre de règne. Selon lui, cette cérémonie permet de purifier les trois communes de la région d’Agonlin et de redonner vie à la population sur le plan spirituel. « La cérémonie dite Azongnigni évite les maladies, les accidents et tous les dangers auxquels sont confrontés les habitants de la région», a-t-il expliqué. Parlant de l’organisation, il a indiqué que la date choisie coïncide toujours avec l’animation du grand marché de Kpédékpo dans la commune de Zagnanado. « On fait une première étape qui s’appelle “Ahi wlawla” où tous les dignitaires, les rois et même les non-initiés sont conviés», a-t-il fait savoir en saluant la détermination dynamisme et les efforts du Roi d’Agonlin dans les manifestations. Il a pour finir exprimé sa joie de participer à cette réunion et surtout d’assister pour la première fois depuis son intronisation à une telle cérémonie. A en croire, Sa Majesté Dogahossou Dèfogji Kinidégbé Dokpo III, cette cérémonie qui s’approche est une occasion pour les royaumes de libérer leurs populations de l’emprise du mal. «Notre objectif est de cultiver la paix au sein de nos populations et leurs éviter tout problème de santé et d’envoûtement », notifie-t-il.

Que dit le roi: Pendant la séance, le roi a suivi avec attention les doléances et les plaintes de chaque participant dans l’organisation de la cérémonie. Après la prise de parole des dignitaires, Sa majesté Dada Agonlinhossou Yèto Kandji les a exhortés de s’entendre afin que la cérémonie puisse se dérouler avec faste. « C’est l’entente des fils et filles d’Agonlin que nous voulons», a-t-il déclaré en indiquant que c’est la commune de Zagnanado qui détient le pouvoir et que rien ne doit s’imposer entre eux. Il a profité de l’occasion pour régler les discordes qui existent entre les dignitaires et les a rassuré qu’ils ont le soutien des têtes couronnées dans les différents travaux. Il a également fait savoir que l’édile de la ville de Zagnanado sera officiellement informé de la tenue de cette cérémonie.

Photo de famille des têtes couronnées au terme de la séance

Que dit-il sur le conflit Zagnanado-Covè: «Agonlin est indivisible », a fermement déclaré le roi avant d’expliquer le fondement de la discorde qui existe entre la commune de Covè et celle d’Agonlin. A le croire, que cela soit Covè, Zagnanado ou Ouinhi chaque municipalité a un dignitaire chargé de l’élaboration et de l’organisation de la cérémonie de purification Azongnigni. Il a dénoncé cette procédée qu’a la commune sœur de Covè de prétendre être le seul garant de l’organisation de la cérémonie. Une mal compréhension de l’histoire selon le roi qui a d’ailleurs révélé que le commune de Covè ne participe pas dans les ingrédients prévus pour la cérémonie. «Nous sommes venus leur démontrer que Zagnanado est autonome. Il faut que chacun prenne ses engagements pour qu’on évite des troubles afin que tout se déroule dans la paix», a laissé entendre le Roi d’Agonlin Dada Agonlinhossou Yèto Kandji. Pour préserver l’intégrité et le bien-être de ses populations, le roi a lancé un appel important à ces dernières. «Je demande aux princes et princesses de la région d’Agonlin de ne pas sortir et de suivre les recommandations des hauts dignitaires de chaque contrée», a-t-il recommandé.

Qu’est ce qui est prévu: Cette grandiose cérémonie nécessite un travail important qui doit être fait pour assurer le bon déroulement des manifestations. Il a été convenu de l’aménagement du site qui va abriter la cérémonie. D’après les dignitaires, ils feront une descente le premier jour dans le marché de Kpédékpo pour prendre les ingrédients qui entre dans le cadre de la cérémonie avant le dépôt de l’offrande dans le fleuve “Wogbo” tard dans la nuit.

Assise Agossa

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page