.
.

Le triomphe de la vérité

.

Tournée nationale dans les 9ème   et 10ème  CE: Ayadji au contact de ses militants des Collines


Vues : 17

Ayadji accueilli par ses militants

Après les coordinations communales de la 24ème  circonscription électorale, le week-end dernier, le président de Moele-Bénin, Jacques Ayadji s’est rendu dans les 9ème et 10ème circonscriptions électorales. La visite s’inscrit dans le cadre de sa tournée nationale de revue de sa troupe pour les prochaines législatives.

Ce qui est important : Dans la perspective des élections législatives, la direction exécutive du parti Moele-Bénin est en tournée nationale. La délégation du Bureau Politique National (BPN) conduite par Jacques Ayadji est composée des cadres du parti dont la 1ère vice-présidente, Léontine Michaï; de la 2ème vice-présidente, Marie-Noëlle Paraïso; du secrétaire général, Juste Agnoro ; du coordonnateur Europe de Moele-Bénin, Jules Adoungbe. A l’endroit de leurs militants des communes de Bantè, Savalou et Dassa-Zoumè, dans la 9ème  circonscription électorale puis ceux de Ouèssè, Savè et Glazoué dans la 10ème, le parti a apporté essentiellement trois messages.

Quels sont ces messages: Il s’agit de  la non-fusion de Moele-Bénin à la compétition législative de janvier 2023. « Moele-Bénin sera bel et bien dans les starting-blocks pour les législatives de 2023, contrairement aux rumeurs de non-participation que véhiculent les détracteurs du parti. Toutes les dispositions sont prises en vue de la participation effective du parti à ces joutes électorales », a  dit Jacques Ayadji aux militants. Il ne propose que 1/5 de la rémunération de chaque député élu sur la liste de Moele-Bénin serve à alimenter une caisse de promotion économique des femmes et de la jeunesse. « Nous sommes déjà très avancés et notre offre de législature dénommée “Osons l’inclusion pour le Bénin inclusif” est déjà finalisée et prête à être divulguée dans tout le pays », a-t-il rassuré. Ayadji et son parti ambitionnent de voir les Béninois de la diaspora se représenter à l’Assemblée nationale et qu’on y parle plus exclusivement le français. « Nous voulons faire en sorte que l’Assemblée nationale soit effectivement la représentation du peuple béninois à travers l’élection des députés dans toutes les catégories socioprofessionnelles du pays.  

Que disent les militants : Pour les militants venus à leur rencontre, il est effectivement temps que le visage politique connaisse un changement afin que les jeunes et les femmes aient désormais voix au chapitre. « Nous avons pris un nouveau dynamisme pour la poussée de Moele-Bénin dans la commune de Bantè. Aujourd’hui, il est clair que nous avons assez d’adhérents et de partisans. Par ma voix, la commune de Bantè vous dit que nous sommes tous engagés et je pense qu’en janvier, nous allons marquer notre encrage », a indiqué le coordonnateur communal de Bantè, Gabro Afèfèlayé Biaou. À sa suite, le coordonnateur de la 9ème  Circonscription  électorale, Boniface Vissoh, ancien maire de Savalou, a assuré qu’au quotidien, de nombreuses adhésions viennent grossir les rangs du parti dans sa zone. Ce qui, pour lui, annonce des lendemains meilleurs pour Moele-Bénin.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page