.
.

Le triomphe de la vérité

.

1er tournoi de lutte africaine “Trophée de l’ambassadeur du Niger près le Benin”: Saley Daouda sur la plus haute marche du podium


Vues : 14

Ce que vous devriez savoir : Un seul adversaire lui a semblé difficile mais pas imprenable. C’est ce qu’on peut garder au terme de deux jours de compétition de lutte africaine organisée par
l’Agence Événementielle du Sahel (AES) et la Fédération Béninoise de Lutte ( Fébélutte) au théâtre de verdure du hall des arts, loisirs et des Sports. Saley Daouda, puisque c’est de lui qu’il s’agit n’a pas fait de cadeau à ses différents adversaires. Tour à tour, il les a passé en revue pour s’adjuger le trophée qui sanctionne le tournoi. En finale, le lutteur nigérien a dominé son compatriote Idi Chaibou après 2minutes 23 secondes de temps. Des lutteurs béninois ont également pris part à ce premier tournoi. Face à leurs adversaires, ils n’ont pas réussi à s’imposer. Il s’agit d’Abdou Mohamadou ( grand lutteur de Malanville) qui a été classé 5e devant CAKPO Amoussou Nicolas dit Ewlizo ( capitaine de l’équipe nationale de lutte), Zika Adamou et Issa Fousseni ( évoluant au Ghana).

Ce que disent l’ambassadeur et le président de la Fébélutte : Au terme de cette compétition qui a eu l’onction du ministère des sports représenté par Amidou Gibigaye, les organisateurs se disent satisfaits. Parrain de l’événement, l’ambassadeur du Niger près le Bénin, Abdou Sidi, a félicité les lutteurs des pays. Il a également remercié la fédération béninoise pour avoir accepté collaborer sur le projet et promet que ce tournoi sera réédité. «J’ai vu l’engagement des responsables de la fédération béninoise de lutte. Avec cet engagement, il n’y a pas de raison qu’on ne tienne la deuxième édition», a déclaré l’ambassadeur, très ému de la mobilisation. Pour le président de la Fébélutte, Yves Azifan, ce projet est un bon projet en ce sens qu’il permet aux lutteurs béninois de jauger leur niveau avec des lutteurs d’autres pays. «Nous avons fait pour option de créer des compétitions à nos athlètes. C’est pourquoi nous avons travaillé de sorte que ce tournoi se tienne effectivement. Et cela a permis d’apprécier un peu les nôtres qui ont compris eux aussi que nous devons augmenter le niveau de travail», a fait savoir le président avant de donner rendez-vous à une prochaine édition qu’il veut mieux organisée et mieux réussie.

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page