.
.

Le triomphe de la vérité

.

Expo Art du Bénin, d’hier et d’aujourd’hui: Ségolène Royal impressionnée par les œuvres visitées à la présidence


Vues : 2

Ségolène Royal lors de la visite

Ancienne Ministre française et précédemment Ambassadrice chargée de la négociation internationale pour les pôles arctique et antarctique, Ségolène Royal est l’un des hôtes de marque au 19ème jour d’exposition de l’événement culturel baptisé ‘’ Expo Art du Bénin, d’hier et d’aujourd’hui, de la restitution à la révélation’’. A la présidence de la République du Bénin où elle est allée visiter les 26 trésors royaux restitués par la France et les œuvres contemporaines des artistes béninois, Ségolène Royal a été accueillie par le ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts, Jean-Michel Abimbola. Elle était très impressionnée au point de qualifier la visite d’extraordinaire. Très honorée de faire cette visite aux côtés du ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts, Ségolène Royal a par ailleurs salué l’implication personnelle du Président de la République qui a permis le retour de ces trésors royaux vers leurs origines.
« Cette articulation entre ces objets du passé et ces objets contemporains nous rappelle que la création artistique est à la fois encore dans le passé, dans l’histoire mais aussi tournée vers le futur. On ressent une très vive émotion devant ces objets parce que c’est la vie finalement qui est dedans. Cette restitution que la France a faite n’est que son devoir. J’espère qu’il y aura d’autres étapes de restitution » a-t-elle confié.
De son côté, le ministre du Tourisme, de la Culture et des Arts, Monsieur Jean Michel Abimbola a salué l’arrivée de Madame Ségolène Royal pour visiter ces Trésors royaux : « C’est pour dire que le Bénin reçoit le monde entier, mais en particulier des personnalités importantes qui viennent de la France avec qui le Bénin est en partenariat. » a-t-il souligné.

Fidèle KENOU

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page