.
.

Le triomphe de la vérité

.

Célébration des 29 ans de règne: Sa Majesté Yêto Kandji projette un grand événement pour ses 30 ans


Vues : 5

Sa majesté Yêto Kandji levant de son trône pour évoquer

Le roi central de la région d’Agonlin, sa majesté Dada Yêto Kandji, a commémoré le dimanche 27 février 2022 ses 29 ans de règne. C’était à l’occasion d’une cérémonie sobre, mais solennelle autour de laquelle il a réuni princesses, princes, têtes couronnées et autorités de la ville de Zagnanado.

Intronisé le 24 février 1993, le roi Yêto Kandji, commémore chaque année l’anniversaire de son intronisation, au regard des péripéties qui ont marqué son intronisation. Selon l’histoire de Dada Yêto Kandji, son intronisation a été marquée par le sang. Raison pour laquelle, le sang d’un bœuf, d’un mouton et d’un coq coule chaque année lors de la commémoration de ses années de règne. Les dignitaires ont donc saisi l’occasion de cette cérémonie pour procéder à l’immolation des bêtes par ordre, selon la tradition. Une étape qui a débouché sur les prières, les libations et le rituel proprement dit. Assis sur un trône géant d’environ deux mètres de hauteur, le roi était entouré des femmes dignitaires et des princesses de la cour qui faisaient son éloge. Elles chantaient et déclamaient les panégyriques du roi Yêto Kandji ainsi que les rois qui l’ont précédé. Au rang des invités à cette cérémonie, le maire de la commune de Zagnanado, Justin Kanninkpo. « Nous, pouvoirs politiques, sommes solidaires de vous, détenteurs des pouvoirs de nos aïeux. Nous sommes solidaires de vous, car tout détenteur du pouvoir politique sans sa source, risque de mal gérer et mal gouverner. C’est pour cela que nous mettons le pouvoir administratif sous le regard attentif du pouvoir des mânes de nos ancêtres que vous détenez », a déclaré le Maire. Le Secrétaire général du Haut Conseil National des rois du Bénin, Sa majesté Kangourou Souambou, Roi de Kika, a imploré la grâce de Dieu pour une longévité continuelle du roi Kandji. Avant sa prise de parole, Agonlin-Hossou Yêto Kandji, a d’abord procédé à l’intronisation d’un ministre à la cour royale pour sa bravoure, le respect et la fidélité dont il a fait preuve à l’endroit du trône. « Vous savez, la tradition est très difficile. Si aujourd’hui nous nous sommes retrouvés ici, c’est grâce aux mânes de nos ancêtres. Car, cela n’a pas été facile. C’est pour ça que nous ne pouvons pas abandonner les mânes de nos ancêtres et nous demandons leurs bénédictions pour mieux régner et vivre longtemps », a déclaré sa majesté, le Roi Yêto Kandji. Pour le souverain, il est important de rendre grâce et de célébrer chaque année de règne. Raison pour laquelle, il annonce déjà de grandes cérémonies pour le 30ème anniversaire de règne, en février 2023. Une commémoration qu’il souhaite grandiose à la hauteur de ses années de règne. Il a profité de l’occasion pour remercier le chef de l’État, le président Patrice Talon pour tout ce qu’il fait pour le bien-être du peuple béninois. Il est important de marquer la présence à cette cérémonie de certains cadres de la commune de Zagnanado et des membres du Haut Conseil National des Rois du Bénin.

Ils ont dit

Sa majesté Dada Yêto Kandji, Roi d’Agonlin : « Que Dieu nous accompagne… et nous protège… »
« Majestés… Vous savez que la tradition est très difficile, ce n’est pas un jeu d’enfant. Chaque année, nous faisons quelque chose pour que les mânes de nos ancêtres nous soutiennent et nous demandons les bénédictions des ancêtres pour pouvoir régner longtemps. Majestés, que le tout puissant nous garde, il y a un temps pour jeter et il y a un temps pour ramasser. Je pense que le Dieu tout puissant va nous accompagner et un jour nous allons ramasser. C’est le moment de lancer un appel au chef de l’Etat. D’abord je dois le remercier pour tout ce qu’il fait pour le Bénin. Il fait beaucoup et c’est une obligation pour nous de l’accompagner pour qu’il finisse en beauté son mandat. Nous avons rencontré beaucoup de difficultés quand on a été intronisé. La tradition, c’est toujours la guerre mais enfin, la paix règne. Que Dieu nous protège tous. »

Sa majesté Dah Djomamousso, ministre de la cour royale d’Agonlin: « Sa majesté Yêto Kandji est un père distingué… »
« Chères têtes couronnées, j’implore votre bénédiction et je voudrais ici porter la voix de tous les ministres de la cour royale d’Agonlin. Nous venons dire joyeux anniversaire à sa majesté Dada Yêto Kandji, nous lui souhaitons longue vie et nous le remercions beaucoup pour la confiance qu’il nous a toujours renouvelé et cette confiance que nous allons toujours lui témoigner durant tout son règne. Sa majesté est un père distingué, reconnu par le Haut Conseil des Rois du Bénin. Les 30 ans de règne qui s’annoncent constituent une année pleine et sera célébré l’année prochaine. Je remercie le Haut Conseil des Rois du Bénin qui a toujours soutenu le roi Yêto Kandji ».

Sa Majesté Reine de Toviklin: « Il a beaucoup fait pour la visibilité de ce royaume »
« Aujourd’hui avec la modernisation et les religions importées, il y a cette confusion autour de la chefferie ou on nous confond systématiquement au chef religieux. C’est tout un plaisir d’honorer notre présence ici pour soutenir le roi. Nous rendrons grâce à Dieu qui a bien voulu lui accorder une année de plus. Aujourd’hui, c’est une action de grâce pour remercier Dieu pour la force et la clairvoyance qu’il a donné à notre roi qui conduit la destinée de ce royaume de Zagnanado. Même si on est aveugle, on voit que le roi a beaucoup fait pour la visibilité de ce royaume et nous lui souhaitons encore un long règne sur le trône. »

Hounwedo Isidore, Représentant des cadres de Zagnanado: « Les cadres de Zagnanado accompagnent sa majesté Yètô Kandji »
« Je voudrais d’abord adresser nos remerciements à sa majesté le roi Yêto Kandji qui a toujours organisé les festivités annuelles de son intronisation. Nous allons lui souhaiter la longévité pour que nous célébrions encore plus. Nous, cadres de Zagnanado nous le portons, l’accompagnons et par la grâce de Dieu, les années à venir nous allons fêter l’anniversaire dans un nouveau joyau. Au niveau de l’ère Mahi, c’est ce palais qui est plus construit et le mieux organisé. Je profite de l’occasion pour vous inviter pour les 22 festivités que la commune de Zagnanado va abriter les 26 et 27 mars 2022 sous l’autorité de sa majesté Kandji ».

Assise Agossa (Coll.)

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page