.
.

Le triomphe de la vérité

.

Élaboration de la liste électorale informatisée: L’Anip appelle les partis politiques à jouer leur partition


Vues : 0

Le Gestionnaire mandataire de l’Anip, Dr Cyrille Gougbedji a procédé au démarrage de la séance de travail relative à la réalisation de la Liste Électorale Informatisée (Lei) le lundi 28 février 2022 à la salle de conférence du Mtfp, en présence du Président du Conseil Électoral Sacca Lafia. Au cours de cette séance de travail, les présidents des partis politiques ont pris connaissance du processus d’élaboration de la Liste Électorale Informatisée (Lei) confiée par le législateur à l’Anip.

L’Agence nationale d’identification des personnes a procédé à un exposé sur l’élaboration de la Liste Électorale Informatisée face aux Présidents et Secrétaires généraux de 15 partis politiques régulièrement enregistrés au Benin. Ceci, suite à la décision Dcc 22-065 du 24 février 2022 de la Cour Constitutionnelle qui fixe au 08 janvier 2023 la tenue de la prochaine élection législative. A l’occasion de cette séance, il a été question d’associer les partis politiques au partage des résultats de l’investigation décisionnelle, préalable à la confection de la Lei ; de les informer des grandes étapes de la feuille de route de réalisation de la Lei ; leur présenter les résultats des premiers travaux relatifs à la confection de la liste ; répondre à leurs préoccupations sur les résultats présentés ; partager avec eux la suite du processus ; et les informer sur le chronogramme de l’affichage imminent d’une catégorie d’électeurs appelés «résidus». A cet effet, le Gestionnaire mandataire de l’Anip, Dr Cyrille Gougbedji a fait savoir qu’il a fallu un croisement entre le fichier électoral issu de la Lepi et le registre national des personnes physiques avec comme critères de sélection, les données nominatives, les numéros de cartes Lepi, la filiation maternelle, une investigation décisionnelle. Après estimation débouchée de ce croisement, il a été recensé une masse de 2. 889. 214 personnes communes aux deux sources de données, appelées « résidus » en âge de voter.
Selon le Gestionnaire mandataire de l’Anip, Dr Cyrille Gougbédji, une deuxième masse est prévue selon une projection estimée à 3. 565. 867 personnes en âge de voter. A le croire, la liste qui va être élaborée va prendre en compte les citoyens qui étaient simplement allés se faire recenser au Ravip pour bénéficier des actes sécurisés, et qui ne figuraient pas au Fen et ne disposant ni de bureau ou de centre de vote. La prochaine étape est celle de l’affichage pour permettre aux citoyens figurant sur la liste issue de ces croisements, de faire des compléments d’informations et choisir leur centre de vote, pour ceux qui n’en n’avaient pas. Des explications et démonstrations techniques qui ont rassuré les représentants des Partis politiques invités à jouer leur partition en mobilisant les potentiels électeurs au moment de l’affichage des listes. Certaines inquiétudes provenant des représentants des Partis politiques à la séance n’ont pas manqué à l’occasion. Ce que l’Anip promet travailler à améliorer en vue d’une liste consensuelle pour des élections apaisées.

Assise Agossa (Coll.)

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page