.
.

Le triomphe de la vérité

.

Obsèques de l’ex-première dame: Des hommages dignes à Maman Rosine Soglo


Feue Rosine V. Soglo

Les obsèques de l’ex première dame du Bénin, ancienne députée à l’Assemblée Nationale et Présidente fondatrice du parti la Renaissance du Bénin, Rosine V. Soglo se sont déroulées en fin de semaine dernière à travers des hommages dignes du nom, à elle rendus par plusieurs personnalités béninoises. Commencées depuis le mercredi 08 septembre dernier au siège de l’Association Vidolé à Cotonou, les manifestions se sont achevées le samedi 11 septembre dernier par une messe corps présent en présence de plusieurs hautes personnalités dont le président Nicéphore Dieudonné Soglo. Une délégation du parti Union progressiste y a également pris part et a été conduite par son président Bruno Amoussou. Le président du parti Les Démocrates, Eric Houndété était aussi de la partie. Sans oublier Pierre Osho, Basile Ahossi, Célestine Zanou, Marie Élise Gbèdo, Nazaire Sado, pour ne citer que ces personnalités-là ont tous honoré de leur présence. L’ancien Président du Nigeria, Olushegun Obasanjo a lui aussi tenu sa promesse d’être présent aux côtés de son ami Nicéphore Soglo lors de l’inhumation de son épouse. Cette célébration eucharistique a été un moment pour ces personnalités de témoigner par rapport au parcours politique et socio-humanitaire de feu Rosine Vieyra Soglo qui s’en est allée à 87 ans.

Elègbè porte le message poétique de Yayi
Le président d’honneur du parti Les Démocrates, Boni Yayi, a tenu à adresser un nouveau message d’adieu très émouvant à Rosine Soglo, vendredi dernier dans le flot des hommages à elle rendu. C’est un message assez poétique porté à la famille de l’illustre disparue par son ex conseiller politique, le Professeur Amos Elègbè et une délégation des démocrates. Dans ledit message, Boni Yayi a loué la grandeur de la femme noire, de la femme africaine incarnée par l’ancienne député à l’assemblée nationale. Une femme qui s’est imposée dans l’arène politique béninoise, chasse gardée de la gente masculine en déployant ses capacités d’analyse, de négociation et ses répliques lors des débats qui ont fait d’elle depuis la Conférence nationale à nos jours l’une des personnalités politiques incontournables et des plus avisées sur la scène politique nationale et notamment au Parlement qu’elle a animé sans désemparer et de main de maître. Pour l’ancien président Boni Yayi, ce départ constitue une grosse perte pour notre pays. « Cependant, au regard de ton leadership politique, j’invite le peuple béninois et particulièrement les femmes et les jeunes à transformer leur douleur en courage et énergie pour poursuivre le combat pour la renaissance de notre Patrie qu’elle a mené sans répit », a-t-il lancé à l’endroit de la jeunesse béninoise.

Alban Tchalla (Stag.)

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *