.
.

Le triomphe de la vérité

.

Bilan du gouvernement sur la présidentielle: 25 présumés suspects d’actes de vandalisme arrêtés


Vues : 0

De violentes manifestations ont été enregistrées au Bénin au lendemain de l’appel à manifester contre la prorogation du mandat du président Patrice Talon. Ces violences ont fait de nombreuses victimes et d’énormes dégâts matériels. Grâce aux investigations menées depuis lors, les forces de sécurité béninoises ont interpellé 25 présumés auteurs de ces actes. L’information a été apportée par le porte-parole du gouvernement, Ministre de la Communication, Alain Orounla. A la faveur d’une conférence de presse tenue à Cotonou ce jeudi 15 avril 2021, le porte-parole du gouvernement, Alain Orounla, a souligné que les forces de sécurité du Bénin ont procédé à de nombreuses arrestations lors des manifestations suivies d’actes de violences et de vandalisme. « Il y en a parmi eux qu’on a retrouvés au domicile d’un certain juge déserteur, le magistrat Essowé Batamoussi », a déclaré le Ministre. Selon Alain Orounla, des attentats ont été déjoués parce que le gouvernement a interpellé quelques individus qui sont passés aux aveux. Ce qui a permis d’en interpeller d’autres. « On verra le traitement que les juges réserveront à ces infractions parce que certes, l’impunité zéro, mais on apprécie l’opportunité si on réussit à neutraliser ceux-là qui auraient tenté de déstabiliser le processus électoral et qui ne sont que des exécutants », a laissé entendre le Ministre Alain Orounla. Il faut noter que parmi les victimes des auteurs de ces violences préélectorales figurent 21 policiers et militaires.

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page