.
.

Le triomphe de la vérité

.

Tournoi Ufoa zone B/U20: Le Bénin victorieux devant le Togo garde espoir


Vues : 1

Charbel tentant un drible sur un Togolais

Défaits lors de leur premier match, les Ecureuils juniors n’avaient plus droit à l’erreur. Ils sont obligés d’assurer leurs deux prochains matchs à commencer par celui contre le Togo. Et dans cette verve, les poulains de Mathias Déguénon ont assuré. En effet, opposés aux éperviers juniors du Togo, le mardi 8 décembre, au stade Charles de Gaulle, pour le compte de la deuxième journée du tournoi de l’Ufoa Zone B, qualificatif pour la CAN U20, ils ont réussi à s’imposer. 2-0 est le score qui a sanctionné ce face à face. Les deux buts sont l’œuvre de Charbel Gomez qui a fait voir de toutes les couleurs à la défense des éperviers. 15e minutes, suite à un bon débordement de Ishola Olaïtan, le capitaine de la sélection béninoise reprend bien pour donner l’avantage aux siens. A la 30e minute, le joueur d’Amiens Fc double la mise suite à un chef d’œuvre solitaire (2-0). Un score qui n’a pas évolué malgré les réactions des Éperviers U20. Ceci grâce à la solidité défensive des hommes de Mathias Déguénon, qui se sont désormais relancés dans la compétition par cette victoire. Croyant désormais à la qualification pour le carré d’As, les juniors béninois doivent désormais tout mettre en œuvre pour prendre à défaut l’équipe burkinabé qui reste invincible après ses deux premières sorties. Puisque après son nul in extrémiste contre le Togo (1-1), l’équipe des Etalons juniors ont tenu dur comme fer face au Mena du Niger. Les deux équipes n’ont inscrit le moindre but (0-0). Ainsi, le Mena du Niger est 1er avec 4 points +1. Il est suivi des Ecureuils du Bénin, 2e avec 3 points +1, des Etalons du Burkina Faso, 3e avec 2points 0, puis des Eperviers du Togo, 4e avec 1point-1. Les derniers matchs s’annoncent donc rudes à disputer pour les 4 formations. Surtout qu’aucune formation n’est encore qualifiée. Les dernières rencontres de la poule A auront lieu le vendredi 11 décembre et opposeront le Bénin au Burkina Faso à Charles de Gaulle et le Niger au Togo, au stade René Pleven.

Point de la conférence de presse

Le sélectionneur des Éperviers, Jonas Comlan a reconnu la faible performance de ses poulains surtout en première mi-temps. Selon lui, c’est en seconde période que sa formation a essayé de retrouver ses marques. Peu suffisant pour réduire et égaliser le score. Toutefois, il souligne qu’il n’y a pas de découragement dans le camp des Éperviers. Satisfait tout de même du comportement de ses joueurs, Jonas Comlan pense faire le plus important lors de la troisième sortie face au Mena du Niger.
Mathias Déguénon a, pour sa part, reconnu les qualités de l’équipe togolaise qui a causé pas mal de difficultés à ses joueurs, surtout en deuxième partie. Il n’a pas manqué de se réjouir de l’efficacité de son équipe en première mi-temps qui a marqué deux buts sans en encaissé un. Sur l’objectif, Mathias Déguénon assure qu’il reste intact. C’est la qualification et il entend gagner ce pari lors de la troisième affiche face aux Étalons. Car, précise-t-il «rien n’est encore joué dans notre poule. Toutes les équipes peuvent encore se qualifier…».

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page