.
.

Le triomphe de la vérité

.

Rencontre entre Talon et les présidents d’institutions: «Cette réunion n’est ni constitutionnelle, ni réglementaire», réagit Candide Azannaï


Vues : 0

Constant dans ses positions face à l’impasse électorale en cours pour les législatives du 28 avril, le président du parti Restaurer l’espoir (Re), Candide Azannaï n’a pas laissé passer le compte rendu de la rencontre, lundi dernier, le chef de l’Etat Patrice Talon et les présidents des institutions de la République. Dans une réaction postée sur sa page Facebook, l’ancien ministre de la Défense de Talon dit ne pas reconnaitre cette instance des présidents d’institution et que cela n’est nullement  régi par la constitution béninoise.  « En République du Bénin, aucune instance républicaine ne s’appelle ni conférence des présidents des institutions, ni réunion des présidents des institutions. Cette réunion n’est ni constitutionnelle, ni réglementaire ».  Pour lui, cette rencontre et le compte rendu qui en a été fait n’engagent que le médiateur de la République, Isidore Gnonlonfoun. « Elle n’engage pas la République. Le titre de porte – parole dont s’est affublé Monsieur Gnonlonfoun est un habit de farce et le communiqué portant sa signature est une tristesse et une honte à l’État de droit, aux exigences de la démocratie moderne, aux acquis de la conférence nationale de février 1990 », pouvait-on lire sur cette page. Dans son rôle d’éveilleur de conscience comme il se plait toujours à le dire, l’ancien député estime avoir tiré la sonnette d’alarme depuis son départ du Gouvernement en 2017.

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page