.
.

Le triomphe de la vérité

.

Vœux de la ccib à la Nation: Satchivi rassure d’un tissu économique plus actif en 2016


Vues : 3

les présidents des chambres consulaires face...Après janvier 2015, les élus consulaires réunis au sein de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (CCIB), des institutions consulaires de l’agriculture et des chambres de métiers sacrifient une fois à la tradition de présentation de vœux au titre de l’année 2016, à la Nation économique.  C’était le jeudi 04 février 2016 à Bénin Royal Hôtel de Cotonou. Sous la coupole du président de la CCIB, Jean-Baptiste Satchivi, ces créateurs de richesse des secteurs de l’agriculture, de l’artisanat, du commerce, de l’industrie et des services ont rassuré le gouvernement de leur disponibilité à poursuivre le combat économique pour un meilleur devenir du secteur privé béninois.
«…..Je voudrais ici assurer au prochain Président de la République qu’il trouvera toujours dans la CCIB et chambres consulaires de l’agriculture et des chambres de métiers un partenaire solide, fiable, souvent exigeant pour l’accompagner dans tous ses projets au service du développement et de l’attractivité du Bénin…. ». C’est par ces propos que le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (CCIB), Jean-Baptiste Satchivi réaffirme la disponibilité des opérateurs économiques béninois à poursuivre le combat économique pour l’amélioration continue du climat des affaires au Bénin. En sa qualité de premier responsable de l’institution consulaire, il a émis le vœu de voir le secteur privé béninois prospéré avec de nouvelles et meilleures opportunités d’affaires. Pour y parvenir, Jean-Baptiste Satchivi dresse  une série de défis à relever. Comme priorités pour faciliter le succès économique, il entend œuvrer avec ses collègues pour la formation des ressources humaines, l’amélioration des conditions de travail, une attention plus accrue à la qualité des biens et services fournis aux clients, et l’amélioration au quotidien de la gouvernance des entreprises afin de garantir une courbe ascendante des retours sur investissements.

Beaucoup d’actions en 2015
Au cours de l’année 2015, le bureau exécutif de la Ccib a effectué des actions que le président Jean-Baptiste Satchivi n’a pas manqué de présenter à la Nation économique. A l’en croire, on peut retenir 505 porteurs de projets formés, des formations gratuites à l’endroit de plus de 500 personnes, la participation par le biais de la CCIB de 130 opérateurs  au rendez-vous d’affaires à l’extérieur du pays. Dans ce cadre, 650 entreprises  ont participé aux formations et à la sensibilisation sur le Tarif extérieur commun (Tec) de la CEDEAO, et la loi AGOA….En outre, l’institution consulaire a réussi la signature de cinq (05) conventions de partenariat avec les Chambres de commerce et d’industrie de ; Izmir, Ouzbékistan, Russie, Nouveau Brunswick, Tokyo, pour promouvoir le Bénin et son environnement économique. Il a fini par la rénovation en cours du bâtiment principal de la CCIB qui devra permettre aux opérateurs économiques de disposer d’un cadre agréable pour tous afin d’offrir des services de qualité aux entreprises. Des réalisations saluées par les groupements et associations professionnels présents à la cérémonie.

Pour un secteur privé plus actif
Par ailleurs, dans la liste des interventions ayant marqué la cérémonie, les présidents des institutions consulaires de l’agriculture et des chambres de métiers n’ont pas eux aussi manqué de réaffirmer leur disponibilité à travailler pour un véritable essor de l’économie béninoise. Pour le Président de l’Union des chambres interdépartementales de métiers du Bénin, Soufiyannou Imorou, « il faut poursuivre le travail de relance du secteur privé, gage de développement ». Pour sa part, le représentant du secteur privé, Taïrou Mama a invité la CCIB à s’impliquer davantage dans la résolution des problèmes ou préoccupations des opérateurs économiques secteur d’activité par secteur d’activité. Pour atteindre les objectifs visés, il a souhaité voir des chambres consulaires très actives avec de bonnes stratégies politico-économiques  afin de bénéficier des retombées de sa croissance. L’un après l’autre le président des jeunes chefs d’entreprises, Charles Feridjimi et la présidente des femmes  entrepreneurs et femmes d’affaires du Bénin, Moubarakar Akinotcho ont appelé les chambres consulaires à veiller pour une année d’émergence économique avec une nouvelle politique d’accompagnement des petites et moyennes entreprises. Malgré l’incendie qui a ravagé le marché  Dantokpa en 2015, les commerçantes restent engagées à accompagner la CCIB.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page