.
.

Le triomphe de la vérité

.

Mobilisation autour des candidats : Sébastien Ajavon reçoit un renfort de taille


Vues : 8

Le professeur Mathurin Nago allocutionTous munis de casquettes blanches, les militants et sympathisants de l’alliance des Forces Démocratique Unis,  autour du président Mathurin Coffi Nago ont déclaré leur soutien à la candidature de Sébastien Ajavon à la présidentielle du 28 février 2016.  C’était  le mercredi 03  février 2016 au Palais des Congrès de Cotonou.

Tonnerre d’applaudissements et slogans ont été achalandé toute la cérémonie meublées d’allocutions et de déclarations. Plantant le décor, le professeur Maougnon Kakpo, secrétaire chargé de l’information et de la communication au sein du FDU a donné lecture de la déclaration de soutien. Une déclaration qui a dans un premier temps fait le bilan des dix ans de gouvernance de Boni Yayi, un bilan qui se résume selon la déclaration, à l’extension de la pauvreté, la corruption, à la mauvaise gouvernance, à une administration régionalisée et soutenue par des concours frauduleux. « Les enseignants étaient humiliés. Certaines Institutions de la République instrumentalisées. Les syndicats brimés et bastonnés. Les magistrats dénigrés. Les agents de santé négligés. L’ORTB confisqué. Les têtes couronnées intimidées. La jeunesse manipulée. La corruption systématisée, » a dénoncé le professeur Maougnon Kakpo. C’est pour cela, ajoutera- t- il que « les Forces Démocratiques Unies (FDU) et sous le contrôle du Professeur Mathurin Coffi Nago, à l’instar d’un capitaine d’une équipe bien rôdée, ont pesé de leur poids pour faire pencher la balance du côté de la volonté du peuple béninois, volonté qui a pour nom : la Rupture » clamera-t-il. Ainsi, le FDU, après réflexion, a décidé de ne pas présenter en son sein un candidat à la présidentielle mais de soutenir un candidat qui incarne la rupture, a expliqué le secrétaire à la communication, MaougnonKakpo. Il a énuméré les critères que doit incarner ce candidat et déclaré Sébastien Germain Ajavon, l’homme de la rupture que prône le FDU. Au pupitre, Me Lionel Agbo, désormais porte-parole du candidat Sébastien Ajavon, Rémy Ahodi, l’ancienne ministre Mamata Djaouga Bako, et l’honorable Cyriaque Domingo se sont succédé. Pour l’un, il était question de balayer de revers de main les arguments du camp de la continuité qui agitent le KO et pour d’autre d’exposer la stratégie à mettre en place afin d’éviter les fraudes lors du scrutin présidentiel prochain. « Les professeurs Mathurin Nago, Arifari Bako, Rachidi Gbadamassi et Saca Lafia sont les précurseurs du KO. Voilà que ces professeurs se retrouvent de notre côté contre l’alliance Fcbe Prd et Rb qui porte le candidat Lionel Zinsou. Où est-ce qu’ils vont trouver le KO ? S’il doit y avoir un KO, ce sera avec Sébastien Ajavon » a laissé ovationner Cyriaque Domingo. A sa suite, le président Mathurin Nago a reprécisé le choix du FDU et invité les militants à se mettre au travail afin d’accompagner le candidat Sébastien Ajavon au palais de la Marina le soir du 28 février 2016.

Nago ironise la candidature de Lionel Zinsou
Ce n’est plus un secret de polichinelle sur la relation tendue qui existe entre le président Boni Yayi et le professeur Mathurin Nago depuis la veille des élections législatives de 2015. Ainsi, à travers des «attaques ironiques»,le professeur Mathurin Nago a profité de sa tribune pour revenir sur certaines manières peu orthodoxes du gouvernement en place. Et parlant de la candidature de Lionel Zinsou, l’ancien président de l’assemblée nationale précise : « Sébastien Ajavon n’a pas besoin de déclarer son amour pour le Bénin après avoir fini ses cartouches ailleurs. Il n’a pas choisi de déclarer son amour pour le Bénin quand il a tout essayé ailleurs sans succès ». Et pour renchérir ses propos, Mathurin Nago précise qu’il est important que « celui qui prétend diriger le Bénin soit en mesure de parler l’une de ses langues nationales, de savoir fredonner son hymne national et de vivre parmi ses populations depuis des années ».

Yannick SOMALON

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page