.
.

Le triomphe de la vérité

.

Appui au développement communautaire: ACJR et Génération Bénin dotent l’Ong CCBF d’un fonds d’aide et de solidarité


Vues : 3

Le président de l’ACJR Harry Glodjinon lors de la remiseLa fondation Génération Bénin et l’association action citoyenne de la jeunesse républicaine (ACJR) ont montré une fois encore leur attachement aux valeurs citoyennes. En effet, ces deux associations constituées de jeunes Béninois soucieux de voir un meilleur visage de leur pays, ont ouvert un fonds d’aide de solidarité aux femmes de l’Ong CCBF (Cadre de concertation et d’action pour le bien-être de la famille) de Gbodjè, dans la commune d’Abomey-Calavi. C’était le vendredi 22 janvier 2016, au siège de l’Ong sis à Gbodjè. La cérémonie qui a consacré l’ouverture du fonds visant à offrir un mieux-être aux femmes en particulier et à toute la communauté béninoise en général, a été présidée par Harry Glodjinon, président de l’ACJR. Au cours de celle-ci, un chèque a été remis à la présidente de l’Ong, Edith Konaté Savi. Au nom des femmes, cette dernière a remercié les deux structures pour avoir porté leur choix sur son organisation. Elle a ensuite clamé que ce fonds lui apporte un grand soulagement. «Car, nous avons de grandes difficultés pour permettre à nos femmes d’obtenir de crédit afin d’entreprendre quelque chose», informe-t-elle avant de promettre qu’une utilisation judicieuse en sera faite. Selon le président de l’ACJR, Harry Glodjinon et ses collaborateurs, ce geste vise à contribuer  l‘autonomisation des femmes et à la prise en main de leur développement. «Nous n’avons pas la prétention d’avoir satisfait toutes vos attentes. Mais, nous pensons avoir apporté notre modeste contribution pour sortir bon nombre d’entre vous de la précarité, une situation dans laquelle les politiciens, ennemis du développement, vous maintiennent par leurs actes négatifs», a laissé entendre Harry Glodjinon à la présidente de l’Ong CCBF et les bénéficiaires, très enthousiastes. Il a ensuite précisé : «nous sommes deux associations apolitiques qui menons des activités visant uniquement à contribuer au développement de la nation béninoise ». Il a alors invité les femmes bénéficiaires de ce fonds d’appui à faire plus de sérieux dans la gestion et de procéder convenablement au remboursement dont les bénéfices serviront à la réalisation des œuvres sociales et de développement. «Ce geste est pour non seulement contribuer à l’autonomisation des femmes, de les sortir de la précarité, mais aussi pour aller au secours des personnes démunies de Gbodjè et de tout le Bénin en général. Alors, ne pensez pas que c’est l’argent de l’Etat, c’est votre argent que vous devez bien utiliser pour apporter plus de bonheur dans votre localité », a conclu le président Harry Glodjinon.

Anselme HOUENOUKPO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page