.
.

Le triomphe de la vérité

.

Développement local: Luc Atrokpo et Bohicon champions du concours « Ma ville, je vote »


Vues : 3

La station régionale de l’Office de radiodiffusion et de télévision du Bénin (ORTB) de  Parakou a décoré le samedi 19 septembre 2015 à Bohicon, le maire Luc  Sètondji Atrokpo pour son leadership et son management de grande qualité en matière de développement à la base. Vainqueur du concours « Ma ville, je vote », Luc Atrokpo a reçu un trophée, une attestation et une
Luc Atrokpo  a reçu le prix  du concours intitulé « Ma ville, je vote». Un concours  organisé à l’intention des communes et au cours duquel la ville de Bohicon est sortie victorieuse avec 592 points devant les 76 autres communes. Avec ce prix, la ville de Bohicon succède aux communes de Djougou et de Parakou qui ont été championnes  des précédentes éditions. Heureux de recevoir son prix, le maire de Bohicon a remercié les organisateurs et les auditeurs pour avoir permis à sa commune  de le gagner. Luc Atrokpo a  appelé ses administrés, les conseillers communaux et les agents de l’administration communale à  redoubler d’ardeur pour que Bohicon connaisse un développement davantage radieux. « Nous nous réjouissons de cette victoire emblématique et éclatante. Je profite donc de cette tribune pour nous inviter à redoubler d’ardeur au travail afin que de nouvelles couronnes viennent honorer davantage nos efforts », a-t-il déclaré.  Le secrétaire général de l’ORTB, Jacques Kougbadi, et le représentant du ministre de la Décentralisation, Thomas Houédanou, ont loué le dynamisme du maire de Bohicon en matière de développement à la base. Il faut dire que Luc Atrokpo a construit, au cours de  son 1er mandat, 50 modules de classes, 20 forages d’hydraulique villageoise, 4 centres de santé, 4 bureaux d’arrondissement, 2 châteaux d’eau, un bloc administratif, une bibliothèque communale, un complexe de loisirs  de 3000 places. Aussi, les 500 femmes sorties de l’anonymat avec l’établissement de cartes nationales d’identité, les 200 jeunes ayant désormais le permis de conduire et les 10 mille kits scolaires distribués annuellement aux élèves, viennent-ils allonger la liste des réalisations concrètes  du maire de Bohicon.

Une kyrielle de prix
Le dynamisme de Luc Atropko ne date pas d’aujourd’hui et lui a valu une kyrielle de trophées de reconnaissance. On peut citer le prix du concours « Ma ville, je vote » de l’ORTB-Parakou en septembre 2015, celui  de la « commune sportive de l’année » des Trophées de la décentralisation en décembre 2014. Il y a également le prix de la « commune de l’Enseignement maternel et primaire de l’année » de la Fondation ‘’Le Municipal’’ en décembre 2014. On ne saurait oublier le prix de «l’Eco-commune de l’année » des Trophées de la décentralisation en décembre 2014, celui de la  «commune sportive de l’année » des Trophées de la décentralisation en décembre 2013. Luc Atrokpo, par son dynamisme, a aussi reçu le prix de la  « commune de l’Enseignement maternel et primaire de l’année » de la Fondation ‘’Le Municipal’’ en décembre 2013,  celui du « maire de l’année » du département du Zou des Trophées de la décentralisation en décembre 2013,  du « meilleur acteur du développement africain » de Tam-tam d’Afrique en novembre 2012, du « meilleur acteur de la coopération décentralisée au Bénin » des Trophées Djembe Awards  en février 2010, de la gestion axée sur les résultats (GAR) de l’ONG Bénin Espoir en novembre 2009,  de la  « meilleure commune du Zou » des Journées mensuelles pour un environnement saint (JMES) en juin 2009 et de la « meilleure commune » de la coopération allemande en janvier 2009. Les nombreux prix de la décentralisation ainsi cités  encouragent le maire Luc Atrokpo à aller plus loin dans le développement de Bohicon.

Wandji A.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page