.
.

Le triomphe de la vérité

.

Entretien avec Le Coordonnateur national des forces cauris pour un bénin émergent: Eugène Azatassou fait des révélations sur le congrès des FCBE


Vues : 1

 Eugène Azatassou netLe congrès tant annoncé et tant attendu des Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE) se tiendra du 13 au 14 février 2015 au Palais des congrès à Cotonou. Eugène Azatassou, coordonnateur national de cette alliance au pouvoir évoque ici les vrais objectifs et les attentes de ces assises. Il se dit également convaincu que ce sera un grand rendez-vous de l’histoire du Bénin et une belle fête politique que les FCBE se préparent à offrir à tous les Béninois.
L’Evènement Précis : Où en êtes-vous dans les préparatifs du congrès des FCBE prévu les 13 et 14 février prochains ?

Eugène Azatassou : Les préparatifs vont bon train. Les sous-comités du comité d’organisation sont à pied d’œuvre. Ils travaillent de façon vivace. Il y a donc bel espoir que le 13 février prochain sera une belle fête politique au Bénin.

Pourquoi avez-vous décidé d’organiser un congrès ?
Vous n’êtes pas sans savoir que nous sommes dans un tournant décisif, et pour l’amorcer, il faut bien se préparer. Ce tournant, c’est que nous allons vers la fin du mandat. Et il est nécessaire de nous regrouper et de nous rendre compacts pour assurer la pérennité des œuvres du Dr Boni Yayi et pour assurer aussi sa volonté de construire le Bénin, sa détermination à travailler tous les jours, constamment, pour que le Bénin puisse se développer et émerger. Et pour arriver à cette organisation politique capable de conserver ses acquis et d’être la première force politique au Bénin, il nous faut nécessairement des décisions, et il fallait réunir un congrès pour cela.

 Des décisions pour consolider les FCBE oui, mais il y a aussi des élections qui arrivent. Et c’est évident qu’à ce congrès, les débats se feront autour du choix des candidats FCBE à positionner sur les listes tant pour les communales que pour les législatives ?
Evidemment, on ne peut pas parler de la consolidation de l’alliance FCBE pour qu’elle reste la première force politique, en passant sous silence les échéances qui arrivent dont certaines sont éminentes. Nous allons donc en parler à ce congrès mais en termes d’orientations et d’indications pour la confection de nos listes qui doivent gagner partout. C’est évident que pour certains, les uns et les autres peuvent gagner individuellement, mais c’est toujours mieux de gagner en groupe pour rester la première force.

 Est-ce qu’en dehors des FCBE, tous ceux qui constituent aujourd’hui la majorité présidentielle sont invités à ce congrès dont le parrain est le chef de l’Etat, Boni Yayi ?
C’est avant tout, un congrès de l’alliance FCBE. Donc les gens de la majorité présidentielle et même d’autres seront juste invités pour la cérémonie d’ouverture des travaux.

On a observé récemment que certains leaders connus au niveau des FCBE ont créé ce qu’on peut qualifier de « sous-alliances » à l’interne. Comment leur cas sera géré à ce congrès ?
Pour l’instant, il n’y a pas de sous-alliances, à mon avis. Il y a d’autres alliances qui sont créées et qui se réclament de la majorité présidentielle, mais pas des FCBE. Et quand vous n’êtes pas FCBE, vous ne pouvez participer à un congrès des FCBE. Cela est clair.

Les FCBE vont en congrès avec beaucoup de crises à l’interne, entre divers ténors. Qu’est-ce que cela vous fait d’aller en congrès avec tant de déchirures internes ?
J’ai l’habitude de dire que l’Alliance FCBE est formée des gens extrêmement intelligents, et ils ont déjà prouvé à plusieurs reprises leur intelligence. En 2006, il fallait y être pour miser, notamment, sur le Dr Boni Yayi et le faire gagner à l’époque. En 2011, dans le concert qu’il y avait à l’époque, il fallait être également intelligent pour faire gagner le Dr Boni Yayi de nouveau. Et ce sont les mêmes hommes et femmes qui vont décider maintenant de se mettre ensemble. Dans la mesure où ils sont très intelligents, on trouvera la formule pour nous mettre à nouveau ensemble et maintenir notre position de première force politique. Cela est important pour nous tous pris individuellement et pour le Bénin.

 Au niveau des FCBE, il y a des leaders qui regrettent aujourd’hui d’avoir contribué à l’avènement du Dr Boni Yayi au pouvoir et demandent même pardon au peuple Béninois. Le cas de l’honorable Hélène Aholou Kèkè est connu de tous. Est-elle invitée à ce congrès ?
L’Evènement Précis : Où en êtes-vous dans les préparatifs du congrès des FCBE prévu les 13 et 14 février prochains ?

Eugène Azatassou : Les préparatifs vont bon train. Les sous-comités du comité d’organisation sont à pied d’œuvre. Ils travaillent de façon vivace. Il y a donc bel espoir que le 13 février prochain sera une belle fête politique au Bénin.

Pourquoi avez-vous décidé d’organiser un congrès ?
Vous n’êtes pas sans savoir que nous sommes dans un tournant décisif, et pour l’amorcer, il faut bien se préparer. Ce tournant, c’est que nous allons vers la fin du mandat. Et il est nécessaire de nous regrouper et de nous rendre compacts pour assurer la pérennité des œuvres du Dr Boni Yayi et pour assurer aussi sa volonté de construire le Bénin, sa détermination à travailler tous les jours, constamment, pour que le Bénin puisse se développer et émerger. Et pour arriver à cette organisation politique capable de conserver ses acquis et d’être la première force politique au Bénin, il nous faut nécessairement des décisions, et il fallait réunir un congrès pour cela.

 Des décisions pour consolider les FCBE oui, mais il y a aussi des élections qui arrivent. Et c’est évident qu’à ce congrès, les débats se feront autour du choix des candidats FCBE à positionner sur les listes tant pour les communales que pour les législatives ?
Evidemment, on ne peut pas parler de la consolidation de l’alliance FCBE pour qu’elle reste la première force politique, en passant sous silence les échéances qui arrivent dont certaines sont éminentes. Nous allons donc en parler à ce congrès mais en termes d’orientations et d’indications pour la confection de nos listes qui doivent gagner partout. C’est évident que pour certains, les uns et les autres peuvent gagner individuellement, mais c’est toujours mieux de gagner en groupe pour rester la première force.

 Est-ce qu’en dehors des FCBE, tous ceux qui constituent aujourd’hui la majorité présidentielle sont invités à ce congrès dont le parrain est le chef de l’Etat, Boni Yayi ?
C’est avant tout, un congrès de l’alliance FCBE. Donc les gens de la majorité présidentielle et même d’autres seront juste invités pour la cérémonie d’ouverture des travaux.

 On a observé récemment que certains leaders connus au niveau des FCBE ont créé ce qu’on peut qualifier de « sous-alliances » à l’interne. Comment leur cas sera géré à ce congrès ?
Pour l’instant, il n’y a pas de sous-alliances, à mon avis. Il y a d’autres alliances qui sont créées et qui se réclament de la majorité présidentielle, mais pas des FCBE. Et quand vous n’êtes pas FCBE, vous ne pouvez participer à un congrès des FCBE. Cela est clair.

Les FCBE vont en congrès avec beaucoup de crises à l’interne, entre divers ténors. Qu’est-ce que cela vous fait d’aller en congrès avec tant de déchirures internes ?
J’ai l’habitude de dire que l’Alliance FCBE est formée des gens extrêmement intelligents, et ils ont déjà prouvé à plusieurs reprises leur intelligence. En 2006, il fallait y être pour miser, notamment, sur le Dr Boni Yayi et le faire gagner à l’époque. En 2011, dans le concert qu’il y avait à l’époque, il fallait être également intelligent pour faire gagner le Dr Boni Yayi de nouveau. Et ce sont les mêmes hommes et femmes qui vont décider maintenant de se mettre ensemble. Dans la mesure où ils sont très intelligents, on trouvera la formule pour nous mettre à nouveau ensemble et maintenir notre position de première force politique. Cela est important pour nous tous pris individuellement et pour le Bénin.

 Au niveau des FCBE, il y a des leaders qui regrettent aujourd’hui d’avoir contribué à l’avènement du Dr Boni Yayi au pouvoir et demandent même pardon au peuple Béninois. Le cas de l’honorable Hélène Aholou Kèkè est connu de tous. Est-elle invitée à ce congrès ?
Madame Hélène Aholou Kèkè, en déclarant cela s’est écartée de la ligne de l’alliance et de ce point de vue, on ne saurait l’inviter encore à un tel congrès.

 On a aussi appris qu’il y a aura des élections à ce congrès pour renouveler les membres de la coordination nationale. Des noms ont même circulé récemment pour vous succéder. Serez-vous à nouveau candidat au même poste ?
Les élections dont vous parlez ainsi ne sont pas prévues à ce congrès. Mais un congrès est un congrès. Si cela est décidé, on s’y soumettra tout simplement. L’essentiel est que l’alliance FCBE grandisse davantage et se rende plus apte à relever les nouveaux défis politiques qui se posent à elle. Je voudrais demander à la population de nous faire confiance et de se réjouir. Car, faire de l’alliance FCBE une grande force politique pour qu’elle ne puisse pas connaître le sort de l’Union pour le Bénin du Futur (UBF) est un grand défi. Elle devra se réjouir également parce que cela contribue à la clarification de la classe politique et du débat politique.

Propos recueillis par Christian  Tchanou

On a aussi appris qu’il y a aura des élections à ce congrès pour renouveler les membres de la coordination nationale. Des noms ont même circulé récemment pour vous succéder. Serez-vous à nouveau candidat au même poste ?
Les élections dont vous parlez ainsi ne sont pas prévues à ce congrès. Mais un congrès est un congrès. Si cela est décidé, on s’y soumettra tout simplement. L’essentiel est que l’alliance FCBE grandisse davantage et se rende plus apte à relever les nouveaux défis politiques qui se posent à elle. Je voudrais demander à la population de nous faire confiance et de se réjouir. Car, faire de l’alliance FCBE une grande force politique pour qu’elle ne puisse pas connaître le sort de l’Union pour le Bénin du Futur (UBF) est un grand défi. Elle devra se réjouir également parce que cela contribue à la clarification de la classe politique et du débat politique.

Propos recueillis par Christian  Tchanou

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page