.
.

Le triomphe de la vérité

.

A l’occasion de la 2ème édition de son anniversaire caritatif: Miss Espoir veut redonner espoir aux enfants hospitalisés au CNHU


Vues : 10

Miss espoirMiss Espoir poursuit avec ses actes de générosité à l’endroit des personnes en situation vulnérable. Elle vient, une fois encore, de se positionner comme l’activiste de la solidarité avec les enfants en situation difficile. Et pour cause, elle a organisé la 2ème édition de son anniversaire caritatif. Un anniversaire qui a réuni les personnalités en charge de la gestion de la culture béninoise au Bénin royal hôtel à Cotonou. C’était dans la nuit du vendredi 23  au samedi 24 janvier 2015 dernier. Toujours fidèle à sa vision de donner du sourire aux enfants malheureux,  elle a collecté des jouets afin de leur redonner le sourire.  Et pour la collecte, elle a encore imposé à tous les participants à la soirée, d’apporter des jouets. Une stratégie qui lui a permis de collectionner des milliers de jouets qui seront incessamment offerts aux bénéficiaires. Cette œuvre intéresse le Chef de l’Etat, docteur Boni Yayi, qui a dépêché à cette soirée, son ministre d’Etat, François Abiola et celui de la culture, Jean-Michel Abimbola, le directeur du Fonds d’aide à la culture (DFAC), Blaise Tchétchao,  le directeur de la promotion artistique et culturelle (DPAC), Patrick Idohou et le  directeur  général de la compagnie aérienne Air  France. Désormais surnommée “Fille de la République” par les autorités présentes à cette soirée,  Miss Espoir a également réussi à convaincre l’Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne et le fils du président de la République, Chabi Yayi, qui ont  accepté volontiers  parrainer cette 2ème édition de l’événement à caractère caritatif. Il faut dire que des artistes de la trempe de  Belmonde Z, Kemtaan, Roccah,  Don Metok et  Castella  ont apporté une bonne dose de chaleur musicale  à l’événement. Rendez-vous est pris pour la distribution des jouets collectés.

Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page