.
.

Le triomphe de la vérité

.

Tournée du FNPEEJ à Athiémey, Bopa, Comé et Grand-Popo: Le nouveau dispositif d’emploi exposé aux jeunes


Vues : 13

VignigbèDu 21 au 22 janvier dernier, une délégation du Fonds national de promotion de l’entreprise et de l’emploi des jeunes (FNPEEJ) avec à sa tête son directeur général, Christophe Vignigbé, a effectué une tournée dans le département du Mono. L’objectif était pour M. Vignigbé de sensibiliser les jeunes sur le nouveau dispositif d’intervention de son institution.

Athiémey, Bopa, Comé et Grand-Popo sont les quatre communes parcourues au cours de cette tournée. Venus écouter le message du FNPEEJ sur les opportunités d’octroi de crédits, les jeunes de ces localités ont été sensibilisés sur les services offerts et les conditions à remplir pour accéder aux crédits par le biais des systèmes financiers décentralisés (SFD). Les  différentes étapes pour entrer dans ce nouveau mécanisme de financement leur ont été expliquées. Selon lui, le nouveau dispositif d’intervention en cours au FNPEEJ permet aux jeunes de vite concrétiser leurs projets dans l’agrobusiness, l’artisanat et le tourisme. «Les nouvelles réformes ne permettent plus au FNPEEJ de financer directement les promoteurs. C’est pourquoi nous invitons les jeunes à se rapprocher des BPC pour présenter leurs projets afin d’avoir notre appui», a-t-il annoncé. Expliquant le nouveau dispositif d’intervention, Christophe Vignigbé  et sa suite ont laissé entendre qu’il s’appuie sur trois principes directeurs. D’abord, la mise en œuvre de la stratégie du «faire faire» qui passe par la nécessité de nouer des partenariats avec les prestataires les mieux indiqués pour la réalisation de sa mission. A cet effet, des conventions de partenariat ont été signées entre le FNPEEJ et huit Systèmes financiers décentralisés (ASMAB, Fececam, CMMB, Renaca, Ong Solidarité et Paix, Sia’Son Microfinance, Pebco-Bethesda, APHEDD-Finance) en qualité de partenaires techniques pour la mise en place du suivi, du coaching des jeunes et du recouvrement des crédits. Ensuite, le guichet unique permettant de cadrer les provenances et les portes d’entrée empruntées par les projets. A ce jour, deux portes sont identifiées pour la réception des plans d’affaires : l’ANPE et l’ANPME. Enfin, il y a la mise en place de nouvelles modalités d’octroi de crédits. Au cours de la tournée, Christophe Vignigbé a déclaré qu’il est prévu que l’opérationnalisation de ce dispositif soit faite à travers une phase pilote de trois ans (2014-2016) pendant laquelle trois secteurs prioritaires sont retenus : l’agrobusiness, l’artisanat et le tourisme. A cet effet, un premier lot de 200 jeunes formés et/ou accompagnés par le Projet de promotion de l’entreprenariat agricole et le projet de Business Promotion center (projet financé par le PNUD) ont été envoyés aux SFD à travers l’Agence nationale pour l’emploi. 94 jeunes ont déposé leurs dossiers pour examen auprès des SFD. Après le montage et l’analyse des dossiers, les SFD ont approuvé 37 dossiers qui ont été validés par le comité de vérification du FNPEEJ. La tournée du FNPEEJ dans le Mono a également permis aux jeunes d’être sensibilisés sur les mesures fiscales incitatives prises par le Gouvernement. L’on retient, entre autres, explications, qu’une entreprise individuelle et une société à responsabilité limitée peuvent être créées en huit heures ouvrables, respectivement avec 30.000 et 57.000 francs CFA. Présent dans la délégation, le directeur général du Fonds national de la micro finance (FNM) a sensibilisé les bénéficiaires du programme de microcrédits aux plus pauvres sur les nouvelles dispositions prises par son institution pour les sortir de la précarité. Il a annoncé la mise en place d’un nouveau crédit de 15 milliards de F Cfa pour couvrir tous les besoins exprimés.

 Wandji A.

 

 

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page