.
.

Le triomphe de la vérité

.

Changement à la tête des Ministères : Françoise Assogba promet le suivi des projets de la Table ronde de Paris, Naomie Azaria prend les rênes de la Famille


Vues : 4

Rassurante devant un parterre de personnalités, de parents et amis venus la soutenir hier, lundi 25 août, lors de sa prise de fonction en qualité de ministre de l’Industrie, du Commerce et des Petites et moyennes entreprises (MICPME), Françoise Assogba s’est engagée à œuvrer au démarrage des projets retenus à la Table ronde de Paris. Des actions qui reposent sur le programme de viabilisation de la zone franche et des sites industriels, le projet de construction du champ de foire international de Cococodji et le programme spécial de promotion des PME et PMI. C’était dans les locaux dudit Ministère où le secrétaire général, Théophile Odounlami a présenté les actions de la ministre sortante, Naomie Azaria appelée à poursuivre ses œuvres au Ministère de la famille. Dans son message, il a, entre autres, relevé la mise en application des réformes sur le Guichet unique de formalisation des entreprises (Gufe), l’organisation des élections à la CCIB, l’apaisement du climat des affaires à la Sitex, la CBT, à Coteb. Après lui, l’ex-ministre du Commerce a reçu des hommages de la part du personnel et du syndicat. Wilfried Vodonon et Mathias Toboékan, respectivement porte-parole du personnel et secrétaire général du syndicat ont regretté le départ de ce ministre qui n’a fait que 10 mois 16 jours à la tête de ce département ministériel. Après avoir salué le dialogue permanent qui a règné durant son passage dans ce Ministère, ils ont présenté un cahier de doléances à la nouvelle venue. Entre autres, ils ont évoqué la gestion rationnelle des véhicules et engins à deux roues, la promotion et la décoration des agents méritants et la formation continue des agents au centre de perfectionnement. Pour sa part, la ministre sortante a exprimé la joie de collaborer avec un personnel attentif et disponible. C’est à ce titre qu’elle a promis sa disponibilité d’apporter sa compétence pour défendre les dossiers de ce Ministère. Mais, celle qui lui succède, Françoise Assogba, promet une attention particulière au projet de fusion de la Sitex et de la CBT, sans oublier la mise en œuvre du programme de restructuration et de mise à niveau des entreprises, la signature et la mise en exécution de l’accord ACP-UE, l’assainissement de l’environnement du commerce. Pour y parvenir, elle a appelé à une unité d’actions de tous les acteurs des différents secteurs de ce département ministériel. A l’endroit des opérateurs économiques, elle a rassuré de son entière disponibilité et de sa capacité d’écoute afin de relever les défis pour une forte croissance de l’économie nationale.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page