.
.

Le triomphe de la vérité

.

Tête-à-tête entre le DG/BUBEDRA et la vice-présidente de la CISAC: Angélique Kidjo encourage la lutte contre la piraterie et donne des conseils pour mieux protéger les artistespour mieux protéger les artistes


Vues : 4

Engelique KidjoDepuis quelques mois déjà, la vedette internationale, Angélique Kidjo officie en qualité de vice-présidente de la Confédération internationale des sociétés d’auteurs et compositeurs (CISAC). Actuellement au Bénin dans le cadre des concerts qu’elle s’apprête à offrir aux mélomanes béninois, Angélique Kidjo a accepté de recevoir le Directeur Général du Bureau Béninois du droit d’auteur et des droits voisins (BUBEDRA), Innocent Assogba. Etant entendu que son institution est également membre de cette grande structure internationale. C’était hier à son domicile à Fidjrossè à Cotonou. Innocent Assogba a d’abord félicité l’artiste pour son élection à cet important poste avant de lui exposer les différents efforts déployés par le BUBEDRA pour non seulement protéger les droits des artistes béninois, mais également pour accroître leurs revenus dans la répartition des redevances. En parlant des efforts déployés pour atteindre cet objectif, Innocent Assogba a fait observer que les démarches sont engagées par le Bubedra pour la prise d’un nouveau décret portant perception des redevances sur les copies privées. Il lui a fait comprendre que des pourparlers sont engagés avec la Douane béninoise pour la finalisation de ce décret qui permettra de mieux protéger les droits des artistes béninois. Il n’a pas non plus oublié de mettre l’accent sur les mesures prises par le BUBEDRA pour lutter contre la piraterie. Et sur cet aspect, il a sollicité l’aide d’Angélique Kidjo afin qu’elle puisse faire le lobbiyng nécessaire pour que les différents actes de protection des droits d’auteur soient pris. Il faut dire qu’à cette occasion, Innocent Assogba en a également profité pour parler des difficultés du Bubedra dans la perception des redevances. Après avoir religieusement écouté son hôte, Angélique Kidjo a salué sa démarche et l’a invité à plus de détermination pour mieux protéger les artistes « qui n’ayant pas de salaire, ne peuvent que vivre à travers leurs œuvres ». Elle a surtout proposé que le Bénin œuvre davantage pour mieux se positionner sur la scène internationale afin de défendre les artistes du continent. Dans ce sens d’ailleurs, elle a invité le Directeur général du Bubedra à se joindre à l’Afrique du Sud pour proposer aux dirigeants africains, une solution globale de l’Afrique sur la situation des artistes africains.

 Un extrait des propositions d’Angélique Kidjo

« Il faut une solution globale aux problèmes des artistes africains »

« Je voudrais réaffirmer que les sociétés du droit d’auteur doivent les défendre. Et matière de protection du droit d’auteur, je pense qu’il est important que les informations circulent. Je propose qu’il y ait une sorte de magazine d’information des sociétés des droits d’auteurs africains afin que les nouvelles circulent entre elles. Qu’il y ait une sorte de complicité entre ces sociétés afin que les stratégies de lutte contre les fraudeurs et les mesures à prendre pour améliorer les conditions de vie et de travail des artistes soient partagées. Il faut donc travailler à avoir une solution globale aux problèmes de tous les artistes africains et non de travailler dans la division parce qu’elles se trouvent sur le même continent. Ce serait bien que le Bénin puisse proposer ça. Peut-être qu’on peut se mettre ensemble avec l’Afrique du Sud pour en parler à Addis-Abeba aux dirigeants africains. Mais avant d’y aller, il faut préparer cet argument. Une fois qu’on aura passé ce message aux dirigeants africains, ce sera désormais à eux de prendre leurs responsabilités. Mais on ne le fera pas sans en rendre compte aux organes de presse de chaque pays africains. Ceci leur permettra de veiller à ce que les décisions prises soient appliquées. Outre les redevances, les artistes ont besoin de savoir qu’ils ne sont pas seuls face au monde, qu’il y a quelque chose quand même qui est en train de se mettre en place et qui sera révolutionnaire pour leur carrière ».

Réalisation: Donatien GBAGUIDI

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page