.
.

Le triomphe de la vérité

.

Présentation en commission du budget du Ministère de l’énergie: Barthélémy Kassa réclame 39,5 milliards et annonce l’électrification de cent villages chaque année


Vues : 2

Barthélémy KassaTrès attendu au parlement compte tenu de l’importance que revêt son département ministériel, le ministre de l’énergie, Barthélémy Kassa a réussi à convaincre les députés membres de la commission budgétaire de la pertinence des grandes orientations de son budget pour 2014. Au nombre de celles-ci, figurent en bonne place l’extension du réseau électrique. Ce qui permettra au Bénin d’ici 2015 d’électrifier 200 chefs lieux d’arrondissements qui ne le sont pas encore. Cet effort qu’envisage faire le gouvernement à travers le ministre Kassa en même temps que d’autres actions comme la recherche et la découverte du pétrole ont été salués par les députés. Ces derniers l’ont même encouragé à poursuivre dans ce sens pour donner une chance au Bénin d’amorcer enfin son émergence.

Déclaration de Barthélémy Kassa à la fin des travaux

« Comme vous le savez, c’est traditionnellement comment faire pour que la population du Bénin ait de l’énergie électrique, ait accès à l’eau, et qu’effectivement, les ressources de notre sous-sol soient révélées pour le bien-être de nos populations. Ce budget qui a été défendu est à peu près de 39,5 milliards de Fcfa qui seront certainement accordés par la représentation nationale et qui vont servir à renforcer le système d’approvisionnement en eau potable dans les grandes villes de notre pays. Le grand projet de Cotonou qui est en cours d’achèvement va connaître sa fin avec ce budget. Les autres grandes villes comme Porto-Novo, Djougou, Parakou et Sèmè-Podji vont trouver leur part d’investissement à travers ce budget. Dans le secteur de l’énergie, le gouvernement a décidé de poursuivre sa politique d’électrification rurale par l’électrification d’au moins100 nouvelles localités chaque année, de sorte que d’ici 2015, les quelques 200 chefs-lieux d’arrondissements qui ne sont pas encore électrifiés le soient. Et à chaque fois que nous électrifions un chef-lieu d’arrondissement, c’est tout une grappe de villages qui sont autour qui en bénéficient (…) Au niveau de l’électrification en zone urbaine, le budget va nous permettre de moderniser le réseau traditionnel de la Sbee qui a été dimensionné pour une population multipliée aujourd’hui par cinq ; c’est pour ça que beaucoup des pannes sont enregistrées sur les réseaux. Le Chef de l’Etat est déterminé à faire en sorte que toutes ces lacunes techniques soient réglées par le budget qui vient d’être examiné. Au niveau des mines et du pétrole, nous avons également sollicité un certain nombre de crédits auprès de la représentation nationale pour que les recherches soient approfondies afin que les ressources identifiées aussi bien par le scanning que par les activités de recherche des compagnies pétrolières, puissent enfin se concrétiser en substances commercialisables pour améliorer le niveau des recettes dans notre pays (…) Les députés nous ont encouragé à faire davantage. Si nous sommes aujourd’hui à un taux d’électrification de7%, comme la plupart des députés viennent des zones rurales, chacun a voulu que le réseau électrique aille jusqu’à son village et même jusqu’à sa ferme ; ce qui est normal. Il nous faut la pression des représentants du peuple pour que nous puissions pousser loin nos efforts pour mieux servir notre peuple ».

Hugues Patinvoh

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page