.
.

Le triomphe de la vérité

.

Passation de service au ministère de l’agriculture: Sabaï Katé laisse de bonnes traces, Fatouma Amadou Djibril entend mieux faire


Vues : 4

Fatima Amadou Djibril prenanr service des mains de Sabaï KatéLe bilan du ministre sortant de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche (Maep) a été fortement applaudi hier. Sabaï Katé a reçu les félicitations de son personnel. C’était à l’occasion de la cérémonie qui a été consacré à la passation de charges au nouveau locataire, l’ancien ministre de la famille, Fatouma Amadou Djibril. A l’entame de la cérémonie, c’est le secrétaire général du ministère qui a dressé en présence des travailleurs, les réalisations du ministre sortant. Pour Olivier Vigan, le nombre de travailleurs présents à cette cérémonie prouve que les efforts du ministre et de son personnel sont à la hauteur de cette laborieuse tâche qu’il a accomplie pour la république. A en croire, le secrétaire général, après 26 mois passés à la tête de ce ministère, le gouvernement a enregistré des succès dans le domaine de la sécurité alimentaire. Ce qui a permis au Bénin de faire partie des 8 pays africains au Sud du Sahara ayant réalisé l’Omd N°1 en passant de 22,1% de la population très affamée en 1990 8,4% en 2012. Sur d’autres chantiers, il a également évoqué l’exploit qu’ont connu les travaux d’achèvement de l’aménagement de 400 hectares de périmètres sur les rives de la Sota. « Aujourd’hui, tous ces périmètres sont mis en exploitaion et le repiquage du riz se poursuit.

Sabaï Katé évoque quelques prouesses

C’est sur cette lancée que le ministre sortant, Sabaï Katé s’est lui aussi inscrit pour évoquer le démarrage et l’achèvement des travaux de construction de six usines de transformation des produits agricoles. Parlant du coton, il a fait savoir que la production cotonnière est passée de 130.000 tonnes de coton graine en 2011 à 240.000 tonnes en 2013. Ceci malgré le contexte très difficile ayant caractérisée la campagne cotonnière 2012-2013. En réalité, les actions d’envergure menées avec la contribution de ses collaborateurs lui ont permis de jeter les bases d’une agriculture véritablement émergente et compétitive marquée par le retour de croissance de l’économie passant de 3,1 à 5,4%. Beaucoup d’autres exploits ont été enregistrés dans les secteurs de l’élevage et de la pêche. En saluant le Chef de l’Etat pour la confiance qui a été placée en sa personne pour diriger ce ministère pendant plus de 2 ans, Sabaï Katé se dit disponible à encore servir la république.

Fatouma Amadou Djibril se dit prête

Prenant donc les rênes de ce ministère, Fatouma Amadou Djibril s’est confondue en remerciements formulés à l’endroit du Président de la République, Dr Boni Yayi. Cependant, elle se dit consciente de la lourdeur de la mission qui l’attend. En exprimant sa disponibilité à poursuivre sur les mêmes traces que son prédécesseur, la ministre Djibril a jeté son regard sur certains chantiers qui l’attendent. Même si pour le syndicat du bureau exécutif national du Synatrader, Aurélien Lagbadahossou, il reste à faire, la nouvelle locataire promet travailler dans la symbiose, avec son personnel, pour la réussite de la mission qui lui a été confiée.
Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page