.
.

Le triomphe de la vérité

.

Au ministère de la micro finance: Onifadé Baba-Moussa part satisfaite, Françoise Assogba promet de nouveaux jours aux jeunes et pauvres


Vues : 2

2- la ministre entrante,  l'honorable Françoise Assogba les reçoit des mains de la minsitre sortante , Onifadé Baba-MoussaSofiatou Onifadé Baba-Moussa quitte le ministère de la micro finance, de l’emploi des jeunes et des femmes. Elle a passé, hier, au Palais des congrès, service à son successeur, l’honorable Françoise Assogba. L’occasion a été saisie par Mme Onifadé Baba Moussa pour  présenter au public ses grandes réalisations durant les 06 mois qu’elle a eu à passer à la tête de ce ministère. Elle a réussi à procéder à l’actualisation et à la relecture du document de politique de développement de la micro finance, en accord avec les principaux enjeux actuels du secteur. Engagée à son arrivée à la tête du ministère à porter haut le flambeau de ce département, elle s’en va après la finalisation du processus de recrutement des partenaires techniques au Fonds national de promotion de l’entreprise et de l’emploi des jeunes (Fnpeej). Au cours de son passage,  elle a pu propulser l’opérationnalisation du Business promotion center (Bpc). En effet, en plus du Bpc de Cotonou  qui est déjà ouvert, le site devant abriter celui de Porto-Novo est en cours d’aménagement en vue d’une ouverture à la fin du mois d’août. Les sites de Lokossa et de Bohicon sont identifiés et le processus est en cours avec la mairie de Lokossa et l’Ong « Eveil citoyen » pour celui de Bohicon.

Françoise Assogba dans la continuité
Consciente de ce que c’est à l’ancienne corde qu’on tisse la nouvelle, la nouvelle locataire du ministère de la micro finance, l’Honorable Françoise Assogba a dit mesurer l’importance et la mesure des enjeux qui l’attendent. « Je promets poursuivre dans la même ligne les actions entreprises par mes prédécesseurs, mais en ayant à cœur  la nécessité d’améliorer ce qui est fait », a-t-elle promis. Elle entend relever les défis portant sur les actions initiées et inachevées. Il s’agit, entre autres, de la finalisation et la validation, avec l’appui du BIT, du projet emploi des femmes, sans oublier  le projet portant sur la formation de 1.000 jeunes par an pour leur insertion dans les technologies de l’information et de la communication. Très remontée contre  le niveau de pauvreté au Bénin, elle pense que de nouvelles mesures devront être mises en place, conformément  à la vision  du Chef de l’Etat. Pétrie d’expérience, elle  promet œuvrer à l’amélioration des conditions de vie et de travail de ses collaborateurs. Tout en appelant à l’unité d’action,  Françoise Assogba n’entend pas baisser les bras dans le renforcement du dialogue social avec son personnel. Par ailleurs, l’occasion a  été saisie par le secrétaire  général du ministère, pour saluer les efforts et actions enregistrées par Sofiatou Onifadé Baba-Moussa. Le secrétaire général du syndicat n’est pas allé par quatre chemins pour exprimer la satisfaction des travailleurs à l’endroit de leur chef, Onifadé Baba-Moussa pour ses exploits et son sens d’écoute durant son bref séjour. Dans leurs interventions, les différentes ministres ont tenu à saluer  le Chef de l’Etat, Dr Boni Yayi qui  a cru en leurs compétences en les invitant à servir la nation à ses côtés.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page