.
.

Le triomphe de la vérité

.

Non tenue des élections consulaires: Report sine die du scrutin à la CCIB pour défaut de consensus


Vues : 4

Marie Elise Gbèdo

Marie Elise Gbèdo

Prévues pour se dérouler hier dimanche 07 juillet 2013, les élections consulaires n’ont plus eu lieu. C’est le constat fait sur toute l’entendue du territoire national. De sources concordantes, le Chef de l’Etat n’a pas donné son quitus. Boni Yayi n’a donc pas signé le décret devant convoquer le corps électoral. Ce qui devrait être fait 30 jours avant le jour du scrutin. La cause de ce énième report est liée aux bras de fer persistants entre les deux camps qui composent les opérateurs économiques. Cette situation s’explique par la nouvelle saisine du Collège des associations et groupements professionnels des opérateurs économiques de la CCIB à la Cour suprême. Une saisine à travers laquelle, il a dénoncé les organisateurs de ces élections par rapport à ce qui concerne le non respect de la décision de la haute juridiction. Un arrêt qui exige la reprise de tout le processus électoral. Le blocage s’explique aussi par le fait que le Collège des associations et groupements professionnels des opérateurs économiques de la CCIB réclame conformément aux textes en vigueur, des représentants à chaque niveau de la commission électorale pour vérifier la transparence du processus. C’est donc dire que la polémique autour de l’organisation des élections à la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin n’est pas encore terminée. Le calendrier électoral de la Commission électorale sera donc revu. Pour le moment, le Chef de l’Etat a instruit le président du Conseil économique et social (Ces), Nicolas Adagbè et le secrétaire général de la Présidence de la république, Emmanuel Tiando d’œuvrer pour que les deux camps trouvent un terrain d’entente.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%



One thought on “Non tenue des élections consulaires: Report sine die du scrutin à la CCIB pour défaut de consensus

  1. BIAOU Basilien

    Certains journalistes disent que le Décret est déjà signé du P.R. Certains disent que non! Nous avons l’habitude avec nos journalistes béninois. De toutes les façons, il n’est pas question que les élections se fassent à la CCIB sans la reprise de la liste électorale tel que décidé par la Cour Suprême.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page