.
.

Le triomphe de la vérité

.

Elections consulaires: La crise à la CCIB amorce sa fin, les opérateurs économiques ont voté


Vues : 3

100_7987Dimanche 05 janvier 2014, à la mairie de Cotonou. Il est précisément 08h20 au bureau de vote installé pour abriter les élections consulaires à la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (Ccib). Trois agents de bureau de vote s’affairent à mettre le matériel électoral au point. Le président du bureau de vote, Frédéric ALOWAKOU confie que les trois secteurs sont disponibles dans leur bureau de vote. Il s’agit des secteurs services, industrie et commerce. Il a aussi expliqué que 40 votants sont conviés à choisir leurs responsables dans ce bureau de vote de la mairie de Cotonou. 08h48, le premier votant fait son apparition sur les lieux. C’est LOKO Raffet, président de l’association des industriels du Bénin (Asib).  Son premier vote a été celui de la représentation régionale et, ensuite, la représentation nationale, tous dans le secteur industrie. Après le choix de son candidat, son souci, a-t-il indiqué, est de voir les électeurs doter la chambre de son assemblée consulaire. C’est pourquoi, il a lancé un vibrant appel aux votants. « Que tout le monde garde le calme et que la transparence soit le principal moteur pour permettre à cette chambre de redorer son blason », conseille-t-il. Ancien président de la chambre, il s’est réjoui  de ce que ce soit sous l’actuelle ministre du commerce, Naomie AZARIA que la Chambre ait connu, ce dénouement. A sa suite, d’autres votants ont fait diligence vers le bureau de vote. Dans l’ensemble, l’ambiance rassure de ce que ces élections sont parties pour sauver la chambre de commerce. Deuxième votant sur la liste du bureau de vote de la mairie de Cotonou, le docteur Miftao FATOKE, expert comptable et candidat au niveau national, a plaidé qu’on ait une chambre de commerce définitivement sortie des urnes, dès ce soir ou au plus tard dans trois jours.
Jean-Baptiste Satchivi vote au 10ème arrondissement
Au bureau de vote du 10e arrondissement de Cotonou où la ministre Naomie Azaria est venue se rendre compte du déroulement du vote, les opérations ont démarré autour de 9 heures. Dans le calme, les opérateurs économiques sont passés porter leur choix sur leurs candidats. Vers 11 heures, Marie Diane Tossa GBOSSOU épouse AGOSSA, la Directrice du Conseil national des chargeurs du Bénin est arrivée sur les lieux effectuer son vote avant d’exprimer les attentes et espoirs suscités par ce scrutin. Deux heures plus tard, ce fut au tour de Jean-Baptiste SATCHIVI d’accomplir son devoir avant de se refuser à toute déclaration à la presse.

Emmanuel GBETO

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You cannot copy content of this page